Curly Chowrimootoo, 27 ans, et son frère Steve Abraham Chowrimootoo, 32 ans, avaient été condamnés par le juge Benjamin Marie-Joseph, président de la Cour d’assises, à 25 années de prison chacun pour trafic de drogue. Curly Chowrimootoo avait plaidé non coupable contrairement à son frère qui avait accepté les charges qui lui étaient reprochées. Estimant que sa condamnation était injuste, Curly Chowrimootoo avait interjeté appel. Son procès en appel a été entendu ce matin devant le full bench de la Cour suprême présidé par le Chef juge Keshoe Parsad Matadeen.
Les frères Chowrimootoo avaient été trouvés coupables, sous une première charge, d’avoir été, le 16 mai 2011, à l’avenue de l’Indépendance, Quatre-Bornes, en possession de 61,7 g d’héroïne, drogue contenue dans un sac en plastique noir sous ruban adhésif, et, sous une seconde charge, de possession de 52,37 g d’héroïne. La drogue avait été découverte dissimulée sous un matelas dans la chambre à coucher d’un des deux frères. À l’appel du procès, Steve Chowrimootoo avait plaidé coupable alors que son frère Curly avait plaidé non coupable. Lors des plaidoiries, l’avocat de Curly Chowrimootoo s’était attardé sur le fait que Steve Chowrimootoo a lui-même indiqué à la police que son frère n’était pas impliqué dans le trafic de drogue. L’avocat était revenu sur la déposition de l’appelant en cour, dans laquelle ce dernier avait relaté les événements précédant le jour de son arrestation et avait indiqué qu’il n’était pas au courant qu’il y avait de la drogue dans la chambre. Curly Chowrimootoo, qui opère comme marchand ambulant, et Steve Chowrimootoo, qui, lui, pratique la profession de charpentier, étaient poursuivis sous une charge de « wilfully, unlawfully and knowingly possess dangerous drugs for the purpose of distribution ».
En appel, Curly Chowrimootoo conteste le jugement de la Cour d’assises. Son homme de loi, Me Gavin Glover a indiqué lors des plaidoiries en cour ce matin que le jugement comportait « serious irregularities as per the Criminal Appeal Act ». En condamnant Curly Chowrimootoo, soutient-il, le juge n’a pas pris en considération des aspects importants pour sa défense. « We are left with the ambiguity of the statement of the Lordship against the evidence of the appelant. It is clear it was a wrong finding of the judge », a-t-il souligné. Selon Me Glover, les observations du juge ne sont pas suffisantes pour démontrer que l’appelant était en possession de la drogue qui, a-t-il souligné, était la charge principale qui lui était reprochée. « Appelant was find guilty and was sentenced to 25 years of imprisonnment. His plea of not guilty was not appreciated by the judge », a-t-il déclaré. Me Glover a aussi demandé à la Cour d’examiner l’option d’ordonner un nouveau procès devant un autre juge. La décision des juges en appel sera connue ultérieurement.