Emirates opérera trois vols additionnels à destination de Maurice d’ici à la fin de l’année, passant ainsi de 11 à 14 dessertes soit deux vols quotidiens.
Le douzième vol est attendu dans l’île le 12 octobre prochain et les deux vols supplémentaires devraient être opérationnels avant décembre.
Le président de la MTPA, Robert Desvaux, a accueilli ce nouveau développement avec beaucoup de satisfaction dans la mesure où ces vols permettront de répondre à la demande touristique pendant la haute saison.
L’intérêt d’Emirates est qu’elle dispose d’un réseau très étendu du fait qu’elle touche quelque 115 aéroports. De plus, cette compagnie aérienne dispose d’un réseau très développé de vente.
« Avec ces 14 vols hebdomadaires, Maurice est en bonne voie d’atteindre son objectif de devenir un hub régional et de mettre à profit la nouvelle aérogare qui sera inaugurée bientôt », soutient Robert Desvaux. « Il nous faut déjà penser à l’arrivée de l’A 380 qui constitue une attraction majeure », dit-il.
Commentant la situation touristique en général, Robert Desvaux estime que même si les chiffres indiquent une stagnation dans les arrivées touristiques, les revenus ont enregistré une hausse de 10 % durant les six derniers mois.
« Je suis optimiste quant à l’avenir et considère que le pire est derrière nous », dit-il. Selon lui, les opérateurs touristiques ont profité de la situation difficile pour revoir leur mode de fonctionnement et prendre les dispositions pour offrir la qualité et l’authenticité au lieu de la quantité.