Le Global Environment Facility — Small Grants Programme (GEF-SGP) de l’United Nations Development Project (UNDP) fête cette année ses 20 ans de présence à Maurice. Une période durant laquelle il a été une pièce maîtresse en participant au financement de nombreux projets pour la protection de l’environnement.
En 20 ans d’existence, le bilan du programme est des plus éloquent. Plus de 150 projets ont été financés. Parmi, la sauvegarde du Cateau Vert qui a frôlé la disparition, la restauration de neuf hectares de la Vallée de Ferney par la Mauritian Wildlife Foundation ou encore le réemploi des pêcheurs par la Shoals Rodrigues Association pendant la période de fermeture de la pêche de l’ourite à Rodrigues. “Ce programme a permis d’autonomiser les petites communautés locales et de renforcer les capacités des gens au niveau local. Des personnes sont arrivées à s’en sortir à travers ces petits projets financés par le GEF-SGP”, confie la coordinatrice, Pamela Bapoo-Dundoo.
Le Global Environment Facility — Small Grants Programme de l’United Nations Development Project est né en 1992 lors de la conférence de Rio sur l’environnement afin de venir en aide aux pays en développement pour la préservation de l’environnement. Trois ans après, il s’implantait à Maurice et apportait son soutien financier et technique à différents projets de protection dans différentes sphères environnementales. Le financement concerne aussi bien les projets en rapport avec les énergies renouvelables, la protection de la biodiversité terrestre et marine, l’agriculture durable, le changement climatique que la gestion des déchets et l’agriculture durable.