Le Victoria Urban Terminal assurera une connectivité avec le réseau Metro-Express au départ et à l’arrivée à Port-Louis
  • Les marchands de Decaen évacués dans trois semaines

Après quatre renvois, le début des travaux dans le cadre du projet Urban Terminal devra enfin voir le jour dans environ un mois. Du moins, c’est ce qui est prévu puisque les quelque 500 marchands ambulants de la rue Decaen évacueront le chantier d’ici trois semaines, sauf si le ministère des Infrastructures publiques ne décide de repousser la date d’évacuation pour la cinquième fois.

Le début des travaux du Victoria Urban Terminal a été repoussé à quatre reprises. Initialement prévus pour avril 2018, les travaux ont dû être renvoyés à novembre 2018, et ce en raison de l’absence de la maquette finale. De plus, les marchands ambulants de Decaen avaient ainsi fait une demande pour opérer rue Decaen jusqu’à janvier dernier. Ainsi, les travaux devaient encore être repoussés pour février.

La cérémonie de pose de la première pierre était d’ailleurs prévue le 7 mars dernier, mais elle n’a jamais eu lieu. Désormais, il nous revient que les marchands de Decaen seront appelés à évacuer la foire d’ici trois semaines, ce qui indique que les travaux du projet Urban Terminal devront commencer dans un mois.

En effet, selon le président de la Street Vendor’s Association, Hydar Ryman, les quelque 500 marchands de rue Decaen devront évacuer cet endroit d’ici trois semaines. « J’ai pu avoir une conversation avec le Lord-Maire, qui nous a informés que nous aurons à évacuer la foire de Decaen dans trois semaines. Toutefois, aucune date exacte n’a été avancée. Selon lui, cette décision sera évoquée à la réunion du Conseil municipal du 20 juin prochain et, à l’issue de laquelle, une date sera fixée », a avancé Hydar Ryman.

Il poursuit : « Par ailleurs, Daniel Laurent m’a assuré qu’il continuera à suivre le dossier des marchands ambulants même après les élections mairales prévues le 27 juin prochain. »

L’exercice de tirage au sort, en vue de reloger les marchands de Decaen dans les trois sites différents, à savoir au Ruisseau du Pouce, à la Place de l’Immigration et rue Ingénieur, se tiendra quelques jours avant leur évacuation. « Nous sommes prêts à évacuer rue Decaen et sommes satisfaits de la manière dont la mairie procède », indique Hydar Ryman.

Par ailleurs, il nous revient que le ministre Nando Bodha avait proposé un plan d’aide aux marchands ambulants, qui auront droit à un étal au sein de l’Urban Terminal.

Initialement, il était prévu que nous payions un loyer mensuel de Rs 4 000 à la mairie, qui remettra ensuite l’argent au consortium. Mais le ministre nous a proposé un plan où la Banque de Développement de Maurice pourrait financer l’achat de ces étals et nous verserons ces Rs 4 000 à la banque au lieu de payer le consortium. Les marchands ambulants sont tous en faveur de ce plan », a expliqué Hydar Ryman.

Il ajoute : « Toutefois, nous sommes étonnés que le Budget 2019-20 n’ait rien prévu à ce sujet. Dans ce contexte, nous avons écrit au Premier ministre pour lui demander de se pencher sur ce projet. Il nous a répondu par le biais d’une lettre, affirmant que l’idée est bonne et que la proposition a été envoyée au département des Finances pour la marche à suivre. Hier, nous avons reçu une lettre de ce département, indiquant que les officiers travaillent actuellement sur un chiffre. »

Hydar Ryman fait également ressortir que le loyer de Rs 4 000 comprenait Rs 3 500 comme loyer pour le consortium et Rs 500 comme frais administratifs pour la mairie, qui devait agir comme intermédiaire entre le consortium et les marchands ambulants. La Street Vendor’s Association compte adresser une nouvelle lettre au Premier ministre afin que les marchands ambulants puissent débourser seulement Rs 3 500 comme frais de remboursement à la DBM si jamais le projet se réalise.