La polémique entourant l’utilisation de la carte d’identité en laminé par le Premier ministre lors du dépôt de candidature ne désenfle pas. En effet, les interrogations subsistant quant au fait que Navin Ramgoolam ait effectué les procédures pour obtenir la nouvelle carte biométrique, contestée par différentes plateformes, s’ajoutent à une nouvelle polémique autour de la validité des cartes perforées. Dans une déclaration au Mauricien, le Project Manager du Mauritius National Identity Scheme (MNIS), Rao Ramah, soutient que les cartes perforées sont toujours valides jusqu’au 31 décembre.