Durant les dernières vacances scolaires, une soixantaine de jeunes fréquentant les centres de jeunesse de Kennedy et de Floréal ont été agréablement surpris de participer à un « road trip » improvisé dû au mauvais temps. Ainsi, de Quatre-Bornes aux Gorges de la Rivière-Noire en passant par Vacoas, Floréal, Curepipe, Pétrin, Plaine-Champagne, Chamarel, Trois-Bras, les jeunes ont découvert des paysages tantôt urbains, tantôt boisés ou ruraux sous la pluie.
En ce dernier jeudi des vacances scolaires, ces jeunes étaient conviés à une magnifique journée de découverte de la région forestière des Gorges de la Rivière-Noire, du village de Chamarel avec ses terres des Sept couleurs et la Tour Martello à la plage de La Preneuse.
Ils étaient une soixantaine à avoir répondu présent aux différents points de rendez-vous pour entamer cette journée, qui malheureusement s’annonçait sous la pluie dans la plupart des régions du pays. Malgré le froid hivernal, surtout des hauts plateaux, une chaleur se dégageait dans l’autobus. Au son de djembés ou d’autres instruments improvisés, les jeunes ne se sont pas faits prier pour faire de cette journée une qui soit mémorable.
C’est sous une pluie fine mais constante que l’autobus a quitté Curepipe pour prendre la direction du parc national en passant par La Brasserie. Certains en ont profité pour faire les derniers achats, dans un petit commerce du coin, pour leur pique-nique. À mesure que l’on s’y approchait, il pleuvait de plus en plus fort, une épaisse buée recouvrait les vitres, barrant la vue sur les bois. Ceux pris dans l’ambiance festive n’y firent aucune attention. Une jeune se leva pour essuyer la vitre avant, de sorte à ce que ses copines puissent profiter de la vue. À hauteur du view-point de Plaine-Champagne, bravant le mauvais temps, les touristes étaient nombreux et les échoppes ouvertes. L’autobus a poursuivi sa route jusqu’à Chamarel.
Les Youth Officers, quant à elles, priaient pour que le temps s’améliore, au moins pour permettre aux jeunes de visiter un des lieux inscrits sur l’itinéraire et pour pouvoir déjeuner à l’extérieur. Première escale de l’autobus : Chamarel. Mais point d’éclaircissement du ciel. Afin d’éviter une balade sur les sentiers boueux menant jusqu’à l’attraction, les Youth Officers ont souhaité l’annuler. Toute la descente jusqu’à Case-Noyale s’est faite sous la pluie. Petit brin d’espoir : quelques rayons de soleil sont venus réchauffer l’équipe à l’intérieur du bus à l’approche du village côtier. Les responsables ont choisi de passer au plan B : balade dans les Gorges jusqu’à la rivière qui se trouve à proximité de la grotte pour la pause déjeuner.
Ceux qui connaissaient le chemin de Trois-Bras qui mène aux Gorges ont été surpris de voir le développement accru que connaît cette région jadis forestière. A l’approche du parc, l’humidité se faisait de nouveau sentir et une pluie fine et intermittente a accompagné le groupe dans sa petite balade d’une demi-heure jusqu’au kiosque. Après la pause déjeuner, retour dans l’autobus et direction La Preneuse et la Tour Martello sous un soleil timide. Il disparaîtra d’ailleurs rapidement derrière les gros nuages qui se pointaient à l’horizon.
Initialement prévue sur le calendrier d’activités, la visite de la Tour Martello, payante, ne s’est finalement pas faite. Le jeune Julien, résident de la Probation home de Curepipe, a quant à lui souhaité profiter de cette sortie pour découvrir ce site du patrimoine. À l’issue de sa visite, il devait déclarer qu’il estime que « tous les enfants et les jeunes doivent visiter ces lieux. Il est important de connaître l’histoire de Maurice ».
« J’ai bien aimé la marche et le voyage en bus », affirme Tanya élève en Form IV au collège. Est-elle déçue de ne pas avoir visité les sites prévus au programme ? Aucunement. « J’aime les longs voyages en bus. Cela me détend », dit-elle, arborant un grand sourire. L’occasion aussi de laisser voyager son esprit. « Et puis, la marche était fun », ajoute-t-elle. A son amie Mélanie, de la même classe, de renchérir : « On est entre amis et on s’est bien amusé. Ce n’est pas bien grave si nous n’avons pas pu visiter ces lieux ».
Pour Havisen, élève en Form III au Mauricia Institute, « le voyage était bien malgré la pluie. Un peu long, mais ca va. L’ambiance dans le bus était bonne ». Mais la marche dans les gorges ne l’a pas du tout séduit. « C’était boueux et glissant », dit-il. Havisen avoue préférer la plage ou une sortie dans les centres commerciaux que de marcher dans les bois en temps de pluie. Manish et Nishchay, élèves en Form III à la SSS de Phoenix, ont surtout aimé la marche. « C’était l’occasion de se dégourdir, de respirer l’air frais des bois et de se ressourcer avant d’entamer le dernier trimestre et les examens. C’était fun avec les amis », dit Nishchay, heureux de sa journée.
L’équipe a quitté La Preneuse à 14 h 30. Les vacances de juillet-août 2014 était placées sous le signe de la découverte des lieux du patrimoine.