Météo oblige, quatre porte-conteneurs ont évité l’escale de Port-Louis depuis vendredi après-midi, alors que le navire de croisière Costa Classica est reparti 24 heures avant l’heure prévue, selon les informations obtenues de la Mauritius Port Authority (MPA).
Le terminal de conteneurs n’a pas opéré depuis vendredi après-midi en raison des grosses houles qui rendent impossible le débarquement des conteneurs. Toutefois, les travaux s’effectuent normalement à bord de deux navires sur les anciens quais, à bord du Red Eagle et d’un porte-conteneurs, le MSC Grace. Aucun navire n’est cependant en attente au large de Port-Louis. Quatre porte-conteneurs qui étaient attendus à Maurice durant le week-end ont préféré poursuivre leur route vers l’Afrique du Sud, où les conteneurs destinés aux clients mauriciens seront débarqués. Un charbonnier est attendu dans le port à la mi-journée en vue de débarquer sa cargaison.
Pour rappel, le Costa Classica, qui a reçu la visite du Premier ministre adjoint, Xavier-Luc Duval, dimanche matin, a quitté précipitamment le port dans l’après-midi même alors que son escale devait durer jusqu’à hier. Il semblerait que le commandant du navire ait préféré partir en raison du mauvais temps afin de ne pas incommoder ses passagers et ne prendre aucun risque, considérant que la profondeur de l’eau au niveau du quai Christian Decotter n’était pas suffisante et qu’une grosse houle pouvait causer des dommages au navire.
Quelque 200 passagers, dont des Mauriciens et des étrangers qui devaient embarquer durant l’escale mauricienne, ont été transférés aux Seychelles par avion aux frais de la compagnie Costa.