Hsu Hung Chi, un marin taïwanais avait été trouvé coupable par la cour de district de Port-Louis de violation à la Ports Act. Il lui était reproché d’avoir navigué sans autorisation dans la région portuaire à bord de son bateau qui faisait déjà l’objet d’une saisie-revendication en Cour suprême et d’avoir quitté le port sans l’autorisation du Ports Master. La magistrate Adila Hamuth l’a condamné hier à une amende de Rs 12 000. Le marin taïwanais avait plaidé coupable des deux charges qui pesaient sur lui. En Cour, il avait présenté ses excuses et expliqué qu’il voulait ce jour-là rentrer chez lui car il avait des problèmes familiaux qu’il devait régler. Il a soutenu qu’il n’était pas familier avec les lois maritimes et n’avait aucune intention d’enfreindre les lois du pays.