Les barreurs étaient en action le week-end dernier sur le plan d’eau de Grand-Baie. Dans la catégorie optimist, les participants ont déjà abordé la ligne droite finale avec Jordan Emrit, représentant du Grand-Bay Regatta Sailing Club (GBRSC), comme l’adversaire à battre. Ce dernier, auteur d’une sixième place et une première à l’issue de cette avant-dernière journée, est installé confortablement en tête du classement.
Sept fois premier, deux fois deuxième et une fois sixième, Emrit compte 11 points au compteur après le retrait de sa plus mauvaise course. Ce qui lui laisse une avance considérable sur ses poursuivants, à savoir Olivier Colas (22 pts) du Pointe-Jérôme Sailing Club et Irwin Florine (38 pts) du GBRSC, avant la manche ultime qui sera programmée après la Coupe de l’océan Indien qui, pour rappel, se tiendra à Grand-Baie du 12 au 19 août. Intraitable depuis le début de la saison, Jordan Emrit est quasiment assuré du titre s’il arrive à gérer son avance lors des deux dernières régates qui restent à disputer.
En laser standard, Christopher Bon du GBRSC se trouve idéalement bien placé à l’avant-poste après sept sorties en mer. Lors de la troisième journée de compétition, il a réalisé un sans-faute en remportant les deux courses qui étaient au programme. Ce qui porte son total de points et ses nombres de victoires à six. Toutefois, il n’est pas à l’abri d’une mauvaise surprise, car son dauphin, Kevin Seebaluck du GBRSC, n’est qu’à cinq points derrière. En radial, O’bryan Brasse garde le cap avec six points, suivi de Michel Hosseny (13 pts) en deuxième position et Neaz Rughony (20 pts) troisième. Les championnats nationaux d’optimist, radial, standard et 4.7 reprendront après la Coupe de l’océan Indien.