La quatrième journée de la Ligue Optimist de la Mauritius Yachting Association (MYA) a tenu toutes ses promesses. O’Brian Brasse, en tête depuis le début de la ligue, n’a pas raté le coche, en s’imposant dans les trois manches de la journée de samedi, sur le plan d’eau de Grand Baie.
« La performance de O’Brian démontre sa régularité. Il a beaucoup progressé pour en arriver là », analyse l’entraîneur national Mike Lafleur. En effet, son protégé a réalisé une très belle saison. Maintenant, il ne lui reste qu’à tenir le coup jusqu’à la prochaine manche, la semaine prochaine.
Donc, il semblerait que O’Brian Brasse soit bien parti pour conserver son titre de champion de Maurice, acquis l’année dernière. « Il lui reste encore une grande marge de progression », commente encore le coach.
Mais derrière lui, la menace se dessine. William Orange, prodige de 11 ans, se pose déjà comme un candidat sérieux. « Même si William Orange n’arrive pas à le battre, il jouera toujours les trouble-fête », avance Mike Lafleur.
Issu de l’école de voile de la région Sud, sous la houlette de Robert Rault, il a mis à mal les ambitions de O’Brian Brasse, en effectuant des remontées assez intéressantes, à en croire l’entraîneur national.
« Il fait partie de la nouvelle génération. S’il continue sur sa lancée, il se retrouvera dans le groupe pour la Coupe de l’océan Indien, l’année prochaine, aux Seychelles », prédit le coach.
Le jeune barreur, qui a débuté il y a deux ans, possède un potentiel fort intéressant. « S’il continue sur la lancée, il sera probablement parmi les meilleurs barreurs de l’île. »
Les trois dernières manches, ce samedi, s’annoncent tout aussi disputées que les précédentes. Si O’Brian Brasse voudra se maintenir sur sa lancée, les choses seront légèrement plus compliquées au fil de la journée.
« Nous espérons que la dernière journée sera aussi disputée que les précédentes. » De plus, Mike Lafleur espère que les éléments seront cléments, ce samedi, sur le plan d’eau de Grand Baie. « Avec de bons vents, les barreurs pourront s’exprimer convenablement. »
Dans le même ordre d’idées, la première partie de 2013 s’annonce chargée pour les barreurs. Dès le début de l’année, en janvier, les plus jeunes seront en action à Grand Baie, dans le cadre des championnats de laser 4.7. « Cette compétition s’échelonnera sur un mois. » Qui dit un mois dit donc quatre journées de trois manches chacune. « Pour qu’un championnat soit validé, il doit être disputé sur 12 manches », rappelle Mike Lafleur.
Suivra la Coupe de l’Indépendance, en mars, en optimist. O’Brian Brasse pourra, s’il décroche le titre la semaine prochaine, démontrer ses talents et confirmer son titre. La Ligue de Radial sera la prochaine étape du calendrier, puisqu’elle arrive en juin.. « Ce sera l’étape préparatoire pour la Coupe de l’océan Indien, en août, aux Seychelles. »
Le point d’orgue de la saison 2013 sera donc la Coupe de l’océan Indien, qui avait vu Maurice ramener une médaille d’or, une en argent et une autre de bronze, en août dernier, lors de la première édition à la Réunion. « Il faudra travailler pour mieux faire cette fois. Nous nous rendrons aux Seychelles avec une meilleure préparation », conclut Mike Lafleur.