Image d'illustration : Source internet

Un ex-superviseur d’un hôtel du littoral ouest avait été reconnu coupable en Cour intermédiaire d’avoir ouvert un coffre sécurisé dans une chambre d’hôtel pour emporter une somme d’argent, totalisant environ Rs 20 000.

La magistrate Bibi Razia Jannoo-Jaunboccus lui a infligé une amende de Rs 15 000 pour son méfait, après une décision de justice prise cette semaine. L’ex-employé d’hôtel était poursuivi aux côtés de deux autres collègues, des valets de chambre, pour violation de l’article 3(1) de la Computer Misuse and Cybercrime Act. Les deux valets de chambre, eux, avaient été acquittés.

C’est dans la chambre 40 de l’hôtel qu’un vol avait été rapporté en juin 2009. Une Suissesse avait été dépouillée de 200 francs suisses, 700 rands, 50 euros et Rs 10 000. Les sommes d’argent se trouvaient dans le coffre sécurisé de sa chambre, qui avait été ouvert par le superviseur, qui avait inséré le bon code avant de quitter la chambre avec l’argent.

Un valet de chambre, qui avait été appelé à la barre des témoins, avait expliqué que son superviseur était entré dans ladite chambre, dans la soirée du 21 juin 2009, et lui avait demandé de “kas enn poz kot laport” de la chambre. Selon le témoin, le superviseur en serait sorti et lui aurait remis 100 francs suisses, soutenant que c’était un “tip” de la touriste. Cette dernière était retournée dans son pays peu après le vol.