Le baisser de rideau de la saison 2012 de volley-ball sera constitué par l’affiche Faucon Flacq Camp Ithier VBC/ Quatre Bornes VBC. Soit la finale masculine de l’AMVB Cup qui se déroulera jeudi prochain (19 h 30) au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas. Pour rappel, en lever de rideau à 18 h 30, la finale féminine mettra aux prises Azur SC au Curepipe Starlight.
Au cours des demi-finales disputées hier soir à Vacoas, les deux finalistes ont fait la différence en trois sets. L’équipe de Camp Ithier prenant la mesure de l’Association Sportive Jeunesse Chebel sur le score de 28-26, 25-20 et 25-19, et les Quatre Bornais disposant du Port Louis Red Star sur la marque de 25-22, 25-20 et 25-20. Face à une équipe de Chebel au sein de laquelle Stephano Pydiah effectuait son retour à la compétition, les champions nationaux n’avaient pas abordé ce débat dans les meilleures conditions.
Les passeurs Ashwin Ramkhelawon et Hansley Casimir, Andry Rakoto et Stéphane Moonisamy étaient tous absents. De ce fait, Olivier Alfred était titularisé au rôle de passeur au sein d’une équipe qui ne comprenait que sept éléments. Malgré cet effectif limité, le Faucon Flacq Camp Ithier VBC, avec dans ses rangs Gilbert Alfred, Alvaro Bonne Langue, Hansley Uppiah, Swaraj Aundoo, Brandon Tanner et Olivier Alfred, a su tenir la gageure. Et ce, malgré une solide résistance de son adversaire surtout au cours de la manche initiale. «Remporter cette rencontre dans de telles conditions, soit sans passeur attitré et sans libéro, relève dans un certain sens de l’exploit. Cela s’avère donc une grosse satisfaction pour un groupe qui a fait montre d’un moral à toute épreuve et d’absence de complexe», faisait ressortir l’entraîneur Dharmendra Gundowry.
Désormais, il s’agira pour les volleyeurs de l’Est de terminer la saison en beauté. Eux qui ont ajouté un quatrième titre national à leur palmarès et qui ont atteint la finale de la Coupe des clubs champions de la zone 7. «Un éventuel succès nous permettra d’aborder la prochaine saison avec encore plus de sérénité. Nous pourrons jouer notre chance à fond, si nous récupérons au moins un passeur», avance Dharmendra Gundowry. Ce désir de boucler cette saison sur une note plaisante est également exprimé du côté du Quatre Bornes VBC. «Cela fait un certain temps déjà que nous n’avons pu battre l’équipe de Camp Ithier. Mes joueurs auront à éliminer tout complexe et à croire en leurs chances», soutient de son côté Lindsay Wilson, mentor de cette formation.
Reste que la demi-finale fut relativement aisée pour l’équipe de la ville des fleurs dont le six initial était composé de Jonathan Joseph, Evans Sauteur, Zahir Shermohamedkhan, Yannick Bouti, Yannick Paul et Nicolas Dupouy. «Nous avons évolué relâchés et sans pression aucune. C’est ce même état d’esprit que je compte voir en finale», signale Lindsay Wilson. Pour rappel, le Quatre Bornes VBC avait atteint directement les demi-finales, en raison des forfaits de ses adversaires en huitièmes de finales et en quarts de finale. Du côté du Port Louis Red Star, on se dit malgré tout satisfait du parcours réalisé cette saison. Selon l’entraîneur Sanjeev Jundoosing, l’équipe est actuellement en reconstruction et sera encore plus aguerrie la saison prochaine.