Anse Royale vient confirmer qu’elle restait la plus grande équipe sur le plan régional en remportant son huitième titre de la Coupe des clubs champions de la zone 7 de la Confédération africaine de volley-ball dames, cinq ans après son septième, en dominant le Saint Denis Olympique, double tenant du titre, sur le score de 3-1. En brisant la suprématie des Réunionnaises, les Seychelloises ont fait vibrer tout un peuple dans ce pays où le volley est roi. En masculin, en revanche, ce sont les Réunionnais de Saint Denis  qui s’offre le titre aux dépens du Tampon Gecko Volley.
L’expérience et la sérénité des Seychelloises ont permis à Anse Royale de retrouver la joie d’être championne de la compétition et d’inscrire de nouveau son nom au palmarès à la faveur de sa victoire 3-1 (18-25, 25-18, 25-16 et 25-17). C’est la huitième fois qu’Anse Royale monte sur la plus haute marche du podium de cette compétition en l’espace de 18 ans, et c’est aussi son troisième sacre enregistré au Palais des Sports de Roche Caïman après ceux de 1997 et 2008. Vainqueur en demi-finale face à Cascade sur le score de 3-0 (25-21, 25-12 et 25-22), Anse Royale a remporté ses cinq autres titres en 1998 à Madagascar, en 2002, 2003 et 2009 à Maurice, et en 2006 à La Réunion.
Entraînée par David Denis et Bernard Denis (deux cousins), Anse Royale décroche son ticket pour la Coupe d’Afrique des clubs champions. « Je travaillais avec l’équipe quand elle a remporté son premier titre en 1997. C’est pour moi une immense joie de remporter ce titre que je dédie aux joueurs des Premium Spikers qui m’ont toujours soutenu », a dit à Seychelles Nation Bernard Denis, l’ancien tacticien des Spikers. Il a ajouté que pendant les deux mois passés avec Anse Royale, il a expliqué aux joueuses leurs rôles sur le terrain et comment lire le jeu de l’adversaire.
Capitaine d’Anse Royale, Jerina Bonne, qui a participé à tous les succès de cette équipe, tout comme Marie-Antoine Gilbert, a dit à Sports Nation sa joie de remporter un nouveau titre. « Je suis très contente de remporter un 8e titre. C’est un record personnel et aussi un record pour l’équipe d’Anse Royale. Après un premier set perdu, nous avons dominé notre adversaire et je suis fière de mes joueuses. Je remercie aussi les entraîneurs et l’entourage de l’équipe pour ce succès ».
Saint Denis Olympique avait battu l’autre équipe réunionnaise Volley Côte Ouest, 3-1 (25-23, 25-22, 28-30 et 25-19) dans l’autre demi-finale samedi.
Le match de classement pour la troisième place joué hier matin a été remporté par Cascade sur le score de 3-2 (20-25, 25-21, 19-25, 27-25 et 15-12) face à Volley Côte Ouest.
Chez les hommes, c’est Saint Denis Olympique qui a remporté la finale 100% réunionnaise en battant le Tampon Gecko Volley sur le score de 3-0 (25-22, 25-18 et 26-24) pour succéder à Beau Vallon, qui termine troisième avec sa victoire 3-1 (21-25, 25-19, 25-21 et 25-20) contre le Faucon Flacq Camp Ithier VBC de Maurice dans la petite finale hier matin. Beau Vallon a perdu samedi sa demi-finale 3-1 (20-25, 16-25, 25-21 et 16-25) face à Tampon Gecko Volley, et Saint Denis Olympique a battu Camp Ithier 3-0 (25-18, 25-22 et 25-18).