Le Directeur Technique National, Fabrice Chalendar débarque ce lundi à 17h, lui qui prendra en charge les deux sélections nationales dans le cadre de la préparation pour les 9es Jeux des Îles de l’Océan Indien (JIOI). Le technicien français ne va pas chômer puisqu’il se mettra au travail dès mardi. Le président de l’Association Mauricienne de Volley-Ball, Fayzal Bundhun, indique qu’il a déjà établi un plan de travail. « Il s’occupera de la bonne marche de la préparation dans cette dernière ligne droite en vue des JIOI. C’est un technicien d’expérience qui suivra avec attention les volleyeurs et il aura certainement son mot à dire dans la décision finale de la composition des équipes. Je lui fait absolument confiance. L’État investit beaucoup en le faisant venir et c’est tout à fait normal qu’il ait un rôle prépondérant à jouer », souligne l’homme fort de l’AMVB.
À noter que Fabrice Chalendar suivait avec une attention particulière les performances de la sélection nationale féminine lors de la 17e édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) au Kenya. Il visionnera les vidéos au retour des protégées de Lindsay Wilson pour ainsi en tirer ses propres conclusions et rectifier le tir. À titre d’information, Fabrice Chalendar a un cv qui parle pour lui. Ses meilleurs souvenirs en tant que joueur demeurent les trois titres acquis en championnat de France chez les jeunes et la médaille de bronze décrochée lors des championnats du monde militaires en 1991. Il a également été désigné meilleur entraîneur professionnel par la Ligue nationale et a également aidé son club formateur, à savoir ASUL Lyon, à grimper les échelons, soit de la Nationale 1 à la Ligue A (1re division nationale).
Autant dire que les joueurs mauriciens bénéficieront pleinement de son expertise, lui qui était depuis longtemps pressenti comme nouveau DTN. Quoi qu’il en soit, il aura la lourde responsabilité de mettre en place une équipe compétitive pour se frotter aux meilleures nations de l’Océan Indien.