Les deux sélections nationales de volley-ball (masculine et féminine) ont été officialisées. Les 12 joueurs qui défendront le quadricolore national se préparent activement au gymnase Pandit Sahadeo à Vacoas mais c’est bien la bande à Melchior Miniopoo qui polarisera l’attention avec la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en Égypte du 20 au 31 courant. Le nouveau Directeur technique national (DTN) Fabrice aura ainsi l’occasion de voir les joueurs en action face à des mastodontes du continent africain et d’y apporter sa touche personnelle.
Chez les hommes, le groupe est composé des passeurs Sunil Mudhoo et Ashwyn Ramkalawon, des pointus Gino Sophie, Brian Perrine et Kevin Larose, des centraux Jason Radoo et Akash Doobraz, des réceptionneurs/attaquants Gilbert Alfred et Stéphane Moonisamy, sans oublier les libéros Hansley Casimir et Éric Louise. Notons la présence des deux libéros au sein de la sélection pour « stabiliser la réception et la défense » qui demeure l’un des axes prioritaires de l’entraîneur national Melchior Miniopoo et du DTN Fabrice Chalendar.
Christopher Sophie (central), Brondon Tanner (central) Didier Perrine (pointu) et Jonathan Joseph (passeur) ne feront pas le déplacement en terre réunionnaise. « Nous avons dû faire un choix et pour certains, cela s’est joué à peu de choses », explique le coach national. Maintenant la liste dévoilée, place désormais aux choses sérieuses avec la CAN égyptienne du 20 au 31 courant. Les garçons auront à coeur de réaliser un bon tournoi car les filles avaient réalisé un parcours pour le moins honorable en terminant à la 7e place au Kenya. Melchior Miniopoo se veut toutefois réaliste.
« Il ne faut pas trop rêver. Nous y allons pour consolider l’esprit d’équipe et aussi pour créer une alchimie dans le groupe. Les joueurs doivent impérativement se frotter aux meilleurs pour être en mesure de progresser. Ce n’est un secret pour personne. L’objectif sera de franchir un cap dans notre préparation finale afin de bien nous situer en vue des JIOI », souligne-t-il. Melchior Miniopoo s’attend à ce que ses protégés fassent preuve de discipline et d’application. « Ils devront se surpasser en Égypte car je serai intransigeant. J’attends qu’ils se donnent tous à 200 % », fait ressortir notre interlocuteur. L’occasion également pour Fabrice Chalendar d’effectuer sa première sortie avec l’équipe masculine. Les joueurs quittent le pays le 15 juillet et entreront dans le vif du sujet à partir du 20. Ils s’entraînent les mardis, mercredis et vendredi (18h-21h) au gymnase Pandit Sahadeo.