Avec les deux leaders en opposition, les play-offs au niveau du volley-ball masculin connaîtront un premier tournant aujourd’hui. Invaincus jusqu’ici dans cette compétition, le Faucon Flacq Camp Ithier VBC et le Curepipe Starlight livreront un face-à-face intéressant à partir de 17h au gymnase Pandit-Sahdeo à Vacoas, avec comme enjeu une première option sur la consécration. Ce débat au sommet sera suivi du duel entre les Trou aux Biches Sharks et le Port Louis Red Star.
Depuis l’amorce des play-offs, la formation de Camp Ithier n’a cessé de monter en puissance. Le Quatre Bornes VBC, le Rivière du Rempart Star Knitwear VBC, le Port Louis Red Star et les Trou aux Biches Sharks n’ont tour à tour pu résister aux assauts de Guy Valentin et ses coéquipiers. Confirmé à la barre en juin dernier, Deepak Augnoo explique ainsi ce retour au premier plan : « Il est vrai que l’équipe présente un autre visage. Les joueurs évoluent avec plus de sérénité et de confiance. Nous avons adopté une nouvelle approche, surtout au niveau psychologique, et nos relations sont plus cordiales. »
Reste qu’au sein de cette équipe, le forfait sur blessure de Sarvesh Ruggoo est confirmé. Néanmoins, Deepak Augnoo pourra s’appuyer sur un groupe expérimenté comprenant le Seychellois Guy Valentin, le Malgache Fabrice Hermann, Alvaro Bonne-Langue, Brandon Tanner, Ashwin Ramkalawon et Jason Raddoo. Un groupe apte à relever ce nouveau défi ce soir.
« Nous nous sommes battus contre vents et marées jusqu’ici, et ce ne sera pas le moment de lâcher le morceau. Bien que les joueurs demeurent conscients de l’importance de cette rencontre, ils évolueront libérés, sans aucune pression supplémentaire », affirme l’entraîneur du Faucon Flacq Camp Ithier VBC. Concernant l’adversaire du jour, il fait ressortir qu’il faudra le respecter. « Le CSSC a réalisé un parcours intéressant jusqu’ici. Son homogénéité et la qualité de ses joueurs doivent être mises en exergue ».
Du côté de la formation curepipienne, on tentera de rééditer la prestation de la phase préliminaire, quand elle s’était imposée en quatre sets aux dépens des Flacquois. « Nous avions terminé à la quatrième place la saison dernière et notre effectif s’est renforcé cette saison. Avec Gino Sophie et Allan Philippe, nous avons misé sur l’expérience. Ce qui explique notre parcours jusqu’ici », avance Daniel Lam-Hing, responsable du groupe. Ce dernier soutient également ne s’être pas focalisé sur cette rencontre, en prenant match après match. « Le chemin vers le titre est encore long. Il nous reste encore la manche retour ».
Au sein du Curepipe Starlight ce soir, le six initial devrait être constitué de Didier Perrine, Gino Sophie, Allan Philippe, Sunil Mudhoo, Kevisen Appigadu, Vickram Saulick ou Ramesh Lallah. « L’équipe au complet. À mon avis, les deux formations partiront avec des chances égales. Ce sera un match intéressant et sans doute déterminant pour la suite de la compétition », fait ressortir Daniel Lam-Hing.
En lever de rideau de cette rencontre figurent deux rencontres comptant pour les play-downs, à savoir Roches Brunes Azurra/Mahebourg VBC (14h) et Mangalkhan VBC/La Tour Koenig VBC (15h30).