La sélection nationale féminine de Volley-Ball rentre au bercail, éliminée de la 17e édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) qui s’est tenue en terre kenyane. Les coéquipières de Nathalie Létendrie terminent à la 7e place avec quatre défaites et une victoire pour l’honneur enregistrée contre les Botswanaises. Il faudra maintenant travailler pour continuer à préparer les Jeux des Îles de l’Océan Indien (JIOI) qui approche à grands pas (1-9 août).
Bonne expérience pour les joueuses de la sélection dans le cadre de leurs préparations pour le grand rendez-vous indianocéanique. Force est de constater que les Lucy Latour, Rachel Christine et autres Vanessa Chellumben n’ont pas démérité face aux mastodontes africains, ayant enregistré quatre défaites et une victoire pour prendre la 7e place. Pour rappel, lors du premier match contre le pays hôte (Kenya), Maurice avait été battue en trois sets, 25-12, 25-13 et 25-17 à la Kasarani Indoor Arena. Les protégées de Lindsay Wilson ont par la suite arraché un set aux Botswanaises, qui l’avaient emportés (1-3), 22-25, 25-23, 23-25, 15-25. À noter que le Botswana était un adversaire qui demeurait plus à la portée des Mauriciennes.
Face à l’Algérie lors du match 3, les volleyeuses ont une nouvelle fois courbé l’échine, cette fois-ci en trois manches. Mais Nathalie Létendrie et consorts se sont battues jusqu’au bout pour tenter de remporter un set. En effet, après avoir  remporté les deux premiers sets 21-15 et 21-15, les Algériennes ont eu beaucoup plus de mal pour conclure la dernière (26-24), car en face, nos locaux affichaient une belle résistance, visiblement piqués dans leur orgueil.  La quatrième défaite de suite a eu lieu mercredi face à la Tunisie dans le premier match de classement pour les 5e, 6e, 7e et 8e places. Les Tunisiennes l’ont emporté en trois sets, 25-13, 25-17 et 25-14.
Du coup, ce sont les Botswanaises qui se retrouvaient une nouvelle fois sur la route de nos compatriotes qui ont cette fois rectifié le tir en remportant une victoire pour l’honneur. Après avoir perdu le premier set 17-25, les filles de Lindsay Wilson se sont remobilisées et à fait la différence au mental en étant beaucoup plus tranchantes et agressives. C’est ainsi qu’elles ont égalisé à une manche partout (25-21) avant de remporter les deux sets suivants, 25-19 et 25-21. Pour ce match, le coach national avait choisi de titulariser Nathalie Létendrie (capitaine), Vanessa Chellumben, Félicia Julie, Allison Labour et les soeurs Latour (Joanita et Lucy) alors que Rachel Christine agissait comme libéro. Liza Bonne et Elizabeth Mohungoo-Bouti sont, quant à elles, entrées en cours de jeu.
Le président de l’Association mauricienne de Volley-Ball (AMVB), Fayzal Bhundun, s’est dit très content de la performance des filles. « C’est une victoire importante et cela démontre que l’équipe est en progression. C’est de bon augure pour la suite. Maintenant, il faut continuer à travailler surtout dans l’optique des JIOI », a-t-il souligné. Pour rappel, c’est Jean-Michel Dedans qui agissait comme Team Manager.