Il n’y aura pas de sans-faute pour le Faucon Flacq Camp Ithier VBC. Les quadruples champions de Maurice ont chuté sur le dernier obstacle, hier en fin d’après-midi au gymnase Pandit-Sahadeo, dans le cadre des play-offs de volley-ball masculin.
À l’issue d’un match à rebondissements, le Rivière-du-Rempart Star Knitwear VBC a forcé la décision en sa faveur au tie-break (21-25, 25-19, 25-17, 19-25 et 15-10) en 105 minutes. Un succès pour l’honneur certes pour les Nordistes, runners-up de cette compétition. Des regrets quand même, avec cette nette défaite lors de la manche aller face à la formation de Camp Ithier et surtout ce cruel revers face au Quatre Bornes VBC le 5 octobre dernier. Ce jour-là, le championnat avait commencé à prendre son pli définitif.
Toutefois, Nassrullah Loolmohamode, entraîneur de l’équipe de Rivière-du-Rempart, ne veut pas être accablé par les regrets. « Si on prend en considération les problèmes encourus pour trouver un lieu d’entraînement et également un effectif limité à neuf joueurs, sans libero, cette deuxième place finale constitue une victoire. Donc, nous ne pouvons être déçus. Nous avons confiance en l’avenir et je demeure persuadé qu’il faudra encore compter avec nous lors des prochaines compétitions. »
Du côté de l’équipe de Camp Ithier, ce revers est certes cruel à ce stade de la compétition, d’autant qu’un final en apothéose aura constitué la cerise sur le gâteau. Toutefois, Gilbert Alfred, capitaine du groupe, admet que l’équipe n’a pas évolué à son meilleur niveau. « Nous avons commis trop de fautes, notamment au niveau des réceptions. Cependant, nous comptons rectifier le tir lors des Masters afin d’être fin prêts pour la Coupe des clubs champions de la zone 7. Il nous faudra donc mettre tout notre coeur à l’ouvrage. »
Reste que suite au succès remporté lors de la manche initiale, tout portait à croire que la bande à Dharmendra Gundowry était partie pour signer un autre 3-0 comme lors de ses précédentes sorties de cette manche retour. Mais voilà, son adversaire était décidé à lui mener la vie dure cette fois. À égalité à 12-12, il se détachait irrésistiblement pour remettre les pendules à l’heure.
Continuant sur cette lancée, les Nordistes prenaient cette fois une avance décisive au troisième set (14-5) et géraient ensuite la situation. Les champions en exercice, auteurs de plusieurs fautes directes, étaient alors dos au mur. Ils réagissaient positivement pour creuser cette fois un écart conséquent à 20-12 pour ensuite forcer le tie-break.
Un tie-break qui sera tout à l’avantage de la formation de Rivière-du-Rempart. Aux commandes lors du changement de côté (8-6), elle prenait davantage ses distances pour faire la différence à 15-10.
De son côté, le Quatre Bornes VBC, troisième au classement final, a repoussé le challenge de l’Association Sportive Baie-du-Cap en trois sets (25-17, 25-23 et 26-24) et 64 minutes, tandis que l’Association Sportive Jeunesse Chebel est difficilement venue à bout du Port Louis Red Star (25-23, 15-25, 25-22, 21-25 et 15-6) en 103 minutes. Toutefois, cette dernière formation conserve sa quatrième place qualificative pour les Masters dont le coup d’envoi est prévu jeudi.