Une conférence de trois jours sur les “Similitudes dans la réflexion et l’approche des femmes dans le monde”, présidée par le gouverneur de Goa, Mridula Sindha, a eu lieu à l’IGCIC sous l’égide de la haute commission de l’Inde durant le week-end. La conférence, qui a réuni 22 écrivains en langue hindi, était parrainée par le Conseil indien pour les relations culturelles (ICCR) ainsi que l’Hindi Speaking Union, l’Hindi Pracharini Sabha, l’Arya Sabha et Sulabh International de l’Inde.
D’éminents poètes venant de différents instituts – y compris de l’Institut Mahatma Gandhi, de l’Hindi Speaking Union, de l’Hindi Pracharini Sabha, de l’Arya Sabha et du Secrétariat mondial hindi – ainsi que des chercheurs et des étudiants des écoles supérieures et secondaires de Maurice ont participé activement à la conférence. La ministre de l’Éducation, Leela Devi Dookun, avait inauguré la conférence le 1er septembre conjointement avec Mridula Sinha. La ministre Dookun a affirmé attendre « avec impatience » que les questions des femmes soient discutées lors de la prochaine conférence mondiale de l’Hindi à Maurice, en 2018.
Mridula Sinha a déclaré que l’organisation de la Women Hindi Conference à Maurice était « un moment historique » car les écrivaines indiennes et mauriciennes se sont réunies « pour discuter de questions actuelles et sensibles liées aux femmes ».
Pendant son séjour dans l’île, Mridula Sinha a rendu une visite de courtoisie au vice-président de la République Barlen Pillay Vyapoory, au Ministre Mentor sir Anerood Jugnauth et au ministre des Arts et de la Culture, Prithvirajsing Roopun.