À quelques jours des élections générales du 10 décembre prochain, Le Mauricien a interviewé le leader du PMSD, qui est présenté comme le Premier ministre adjoint (DPM) d’un éventuel gouvernement de l’Alliance Lepep dirigé par sir Anerood Jugnauth. Xavier-Luc Duval soutient qu’il est un inconditionnel de la méritocratie et de la justice sociale. Ce sera, selon lui, le cheval de bataille du PMSD dans le cadre d’un éventuel gouvernement de l’Alliance Lepep. Il considère qu’en tant que DPM il aurait le poids constitutionnel nécessaire pour faire entendre sa voix.