À seulement 31 ans, ce chercheur en Informatique Verte a un long palmarès derrière lui. Ce passionné de recherches en informatique durable était présent récemment en Afrique du Sud, au centre Young African Leaders Initiative (YALI) Regional Leaderhip Centers’, programme lancé en 2014 à l’initiative du président américain Barack Obama
Après avoir completé son Higher School Certificate (HSC) au John Kennedy College, Girish Bekaroo, habitant Cottage, entame sa maîtrise en Internet computing en 2007 à l’University of Technology avant de décrocher une bourse d’Etat pour une maîtrise en Internet Computer en 2009 à l’University of Hull en Angleterre. Il attend actuellement que sa thèse doctorale en  Green ICT soit avalisée. Après une parenthèse dans une entreprise privée, il est depuis, Senior Lecturer au Middlesex University (Mauritius Branch Campus). Un parcours exemplaire. 
Les recherches menées par Girish Bekaroo visent à l’utilisation de la technologie d’une manière efficace et eco-friendly. « Prenons, par exemple, le téléphone mobile. On peut l’utiliser de manière à ce que la batterie tienne plus longtemps. On n’a pas, pour cela, besoin de le recharger à chaque fois. Pensons à l’électricité qui est non-renewable », explique-t-il. 
Récemment, Girish Bekaroo, principal investigator, en collaboration avec l’UTM, avait sensibilisé 440 academics et administrative staff de différentes institutions tertiaires en les donnant les moyens de réduire leurs empreintes carbone, notamment à travers le covoiturage.
Le but de ces programmes est d’identifier et de préparer la future génération des dirigeants africains. Ces centres encouragent l’apprentissage transformationnel et renforcent les compétences de leadership à travers le continent africain. Ils fonctionnent sous l’égide de l’United States Agency for International Development (USAID) en collaboration avec le MasterCard Foundation. Neuf Mauriciens ont participé à la troisième formation, parmi lesquels Girish Bekaroo.
Pendant les quatre semaines passées à l’UNISA, Girish a suivi les cours en Civic Leadership. Il a eu à explorer les problèmes de société auxquels le continent africain doit faire face et leurs solutions potentielles, notamment le SIDA.
Enrichi par cette expérience qu’il décrit comme « unique », Girish Bekaroo a eu l’opportunité de côtoyer d’autres jeunes dirigeants venus de plusieurs pays d’Afrique.
Fort de son expérience, le jeune homme qui a eu le privilège de voir ses études publiées dans Google Scholar, « intend to bring change in creativity and innovation in society to empower people on issues related to climate change and ICT. »