BEACH-VOLLEY - QUALIFICATION POUR LES JEUX DU COMMONWEALTH 2018 : L'opposition trop forte pour Maurice

Les paires mauriciennes ont eu fort à faire lors du tournoi de Beach-Volley organisé en Sierra Leone de vendredi à dimanche dernier, dans le cadre de la qualification pour les prochains Jeux du Commonwealth, prévus à Gold Coast en Australie en avril de l'année prochaine. Du côté des hommes, Gilbert Alfred et Akash Doobraz ont frôlé de peu la qualification pour les demi-finales. Vainqueurs du Nigeria et du Lesotho, ils se sont toutefois inclinés face au Ghana, à la Sierra Leone et l'Afrique du Sud. Les hommes de Reza Itoola ont tout donné mais ils ont eu affaire à beaucoup plus forts qu'eux. Par contre, chez les dames, Vanessa Chellumben et Liza Bonne se sont finalement retrouvées à la quatrième place, ne parvenant pas à se hisser dans le dernier carré. Elles ont pourtant dominé le Nigeria, la Sierra Leone et les Seychelles mais n'ont pu malheureusement reproduire la même prestation face à ces mêmes Nigérianes en demi-finales en s'inclinant en deux sets. Qui plus est, nos représentantes laisseront filer la médaille de bronze en concédant un revers contre les Dallons.
C'est la Sierra Leone qui a obtenu la qualification chez les messieurs, alors que le Rwanda a été sacré chez les dames. En finale, la paire sierra-léonaise a dû avoir recours au set décisif pour dominer les Sud-Africains tandis que les Rwandaises ont été trop fortes pour les Nigérianes. Cette compétition aura permis aux équipes mauriciennes de se jauger face aux forces en présence pour s'améliorer, notamment dans l'optique des Jeux des Îles de l'Océan Indien (JIOI) de 2019 à Maurice.