L’actuel comité directeur de la Fédération Mauricienne de Cyclisme (FMC) n’a plus sa raison d’être. À la suite de la démission d’un cinquième membre, nommément Dominique Froget, l’équipe du président Hervé Flore se retrouve désormais avec six membres seulement. D’après les règlements du Sports Act, de nouvelles élections doivent être organisées dans les plus brefs délais pour élire un nouveau comité.
Week-End a souvent fait état du manque de professionalisme au sein de la FMC et la démission de Dominique Froget est venue nous donner raison. C’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase! En effet, l’assistante-secrétaire de la fédération, cinquième membre à délaisser ce comité élu en février 2013, a soumis sa démission le lendemain de la tenue de l’assemblée générale qui s’était déroulée le mardi 7 avril dernier. La raison de son départ demeure ses questions restées sans réponses par rapport aux finances de la fédération.
« Je suis une personne de principes, méticuleuse et je tiens à tout prix à ce que les règles soient respectées. C’est une décision que je n’ai pas prise à la légère et après mûre réflexion, j’ai décidé de tourner la page en soumettant ma décision. J’ai rencontré Hervé (Flore) le lendemain de l’assemblée générale pour lui soumettre ma décision et le pourquoi de cette démission », confie Dominique Froget. Elle ajoute, « Le comité directeur se doit de donner l’exemple en étant professionnel et sérieux. Sinon, quelle est l’image que nous transmettons aux coureurs? Je n’aime pas être pointée du doigt car j’estime faire bien mon travail. Nous nous devons d’être irréprochables en tous points. Je suis convaincu d’avoir fait le bon choix ».
Autant dire que cette décision a aussi été motivée par un accrochage entre la démissionnaire et un membre du comité à l’occasion de l’AG. Selon nos informations, la personne concernée s’est par la suite excusée auprès de la fédération. « Je ne souhaite pas m’étendre sur ce sujet. Nous avons eu un accrochage mais je ne fais désormais plus partie de ce comité, donc, je ne vais pas m’apesantir sur ce sujet », ajoute-t-elle. Le président Hervé Flore, contacté à quatre reprises par Week-End hier matin, n’a pas daigné décrocher son téléphone. Ce dernier avait espérer que Dominique Froget revienne sur sa décision mais c’était déjà peine perdue. Comme dirait l’autre en anglais, the cat is in the bag.
Toutefois, force est de constater qu’Hervé Flore se retrouve devant un souci de taille XXL puisque sa fédération n’existe plus car il ne reste plus que six membres élus au sein du comité directeur, soit le président (Hervé Flore), la vice-présidente Catherine Victoire, le secrétaire Hans Brasse, Mathieu Calypso, Norbert Froget et Jean-Lou Desjardins. Selon les lois du Sports Act, il faut impérativement qu’il y ait au moins sept membres au sein du comité pour qu’il  puisse fonctionner en bonne et due forme. Or, ce n’est maintenant plus le cas et de ce fait, de nouvelles élections devront impérativement avoir lieu dans les plus brefs délais pour élire une nouvelle équipe dirigeante.
Pour rappel, André Le Blanc a été le premier à prendre ses distances de la FMC avant que Jean-Philippe Lagane n’en fasse de même. Lawrence Wong, ancien vice-président a été le troisième à prendre la poudre d’escampette avant que Patrick Cugnet (trésorier) tire sa révérence à son tour. Ce n’est un secret pour personne que le comité élu en 2013 était divisé. Et cela ne fait que se confirmer…