Une heure plus tôt, le même jour, un feu s’était également déclaré chez la famille Lamy logeant au Quests Club à Belle-Rose. Sa demeure, faite en dur et en tôle, a été entièrement ravagée par les flammes, ainsi que ses effets personnels. Pour l’heure, les enquêteurs tentent de déterminer ce qui a pu provoquer cet incendie. Le montant des dégâts est également toujours inconnu. Aucun blessé n’est, cependant, à déplorer.
Les Lamy n’étaient pas présents sur les lieux au moment de l’incendie. Ils ont été prévenus par leur voisin : “Person pas ti là, mo voizin deryer lakaz finn sonn mwa, dir mwa diffé dévan dan to lakaz, vinn désuit”, a déclaré à Week-End Norman Lamy qui a ajouté: “57 ans sa lakaz-là, zamé finn éna problem courant, la boozie, narnié. Pas koné kin arrivé. Dir mwa ou mem, ene gran lé 25 désam!”, les larmes aux yeux, au fur et à mesure qu’il se rend vraiment compte de la situation.
Les pompiers sur place que Week-End a intérrogés sur les causes de l’incendie devaient répondre: “Là, nou pas pou coné. Li kapav lakoz couran, souvan ariv ca dan ca ban lakaz-là. Difil enpandan partou… là, nou pa kav dir ou.”