Les rugbymen attentifs aux conseils de Patrice François et de Jean-Baptiste Gobelet à Rose-Hill

La Rugby Union Mauritius ne chôme pas. Place maintenant aux séances d’entraînement en vue du tournoi Vision Sports, qui se tiendra durant le weekend 6-7 octobre et qui regroupera quatre équipes dans la catégorie U14, soit deux formations sud-africaines et deux de Maurice, alors que chez les U19, sept équipes représenteront l’Afrique du Sud et deux formations défendront le quadricolore. À savoir que le lieu de la compétition n’a toujours pas été arrêté. Les organisateurs devraient porter leur choix entre le terrain de Northfield à Labourdonnais ou celui du Dodo Club à Curepipe.

« Ils sont environ 70 joueurs (U14 et U19) à faire partie de la préparation. Les critères pour intégrer l’équipe sont simples. D’abord, il faut voir si les acteurs sont motivés pour ce tournoi. Avec le groupe qui a participé au tournoi de l’AROI en début d’année, avec le staff, nous voulons évaluer leurs performances », nous déclare le directeur technique national, le Français JeanBaptiste Gobelet. « Chez les U19, la compétition sera très relevée. Les Sud-Africains seront des joueurs coriaces, mais cela aidera les Mauriciens à sortir de leur zone de confort. Je m’attends à une bonne réaction des locaux. »

Le groupe mauricien

La liste des noms retenue sera connue le 26 septembre après un tournoi qualificatif. « Le but est de sélectionner le maximum de joueurs à ce tournoi afin qu’ils puissent avoir de l’expérience, sans oublier que cette compétition les aidera à côtoyer le haut niveau dans leur catégorie », explique le Français. Pour ce tournoi, une équipe de All Star (les meilleurs joueurs du tournoi) sera créée afin de disputer un match contre une sélection mauricienne.

Par ailleurs, le DTN prépare déjà les prochaines échéances, dont les Jeux d’Afrique de la Jeunesse (JAJ) 2022 qui se tiendront au Lesotho. « La génération 2004 devra faire mieux que celle qui a fait le déplacement en Algérie cette année. Le programme mis en place avec les différents staffs de la RUM se doit de viser plus loin que les JIOI 2019. Également, nous voulons préparer une sélection féminine qui pourra se défendre au Lesotho », conclut JeanBaptiste Gobelet. À savoir que cette année aux JAJ, la sélection U18, dirigée par le Rodriguais Patrice François et le DTN, a décroché la première médaille de bronze de cette discipline sur le plan continental.