SANTÉ À RODRIGUES: Dépistage du cancer du col de l’utérus à partir d’avril 2018

Une délégation mauricienne du secteur de la santé, menée par la directrice des services de Santé, le Dr Shahina Aboubakar, est actuellement à Rodrigues pour le lancement du projet de dépistage du cancer du col de l’utérus. La première phase du projet devra débuter en avril 2018. La délégation a également procédé au lancement du rapport sur le tabagisme à Rodrigues qui démontre que 13,2 % des collégiens fument du tabac.
Dans son discours, lu par Dr Aboubakar, le ministre de la Santé Anwar Husnoo indique que le cancer est la deuxième cause de mortalité dans le monde et est responsable de 8,8 millions de décès en 2015. Il précise que le nombre de nouveaux cas devrait augmenter d’environ 70 % au cours des deux prochaines décennies. À Rodrigues, le cancer est la troisième cause de décès après le diabète et les maladies cardiovasculaires. « En 2016, 11,4 % des morts sont dues au cancer. Selon le Registre national du cancer, en 2015, 90 nouveaux cas ont été enregistrés à Rodrigues, 41 chez les hommes et 49 chez les femmes, alors que le nombre de morts s’élève à 45. Les principaux types de cancer à Rodrigues sont ceux du sein, du col de l’utérus et de l’ovaire chez les femmes et des poumons, du côlon et du cerveau chez les hommes », souligne le ministre.
Le projet de dépistage du cancer du col utérin se déroulera en quatre phases. La première débutera en avril 2018 et environ 1 500 femmes seront examinées sur une période d’environ 15 jours. Les trois phases suivantes se dérouleront en août 2018, novembre 2018 et avril 2019. Le dépistage sera effectué simultanément dans deux localités différentes et une moyenne de 50 femmes seront examinées quotidiennement. Des programmes d’éducation sur le mode de vie sain et la prévention du cancer seront également à l’agenda. Par la suite, tous les échantillons provenant du dépistage seront envoyés à Maurice et seront analysés dans le laboratoire central de santé et les résultats seront diffusés à toutes les femmes qui ont été examinées.
Cette visite à Rodrigues a également pour mission de rendre public le rapport sur le tabagisme chez les jeunes, après une enquête menée du 23 au 27 mai 2016 à Rodrigues. Les conclusions démontrent que 13,2 % des élèves (17,6 % des garçons et 9,4 % des filles) consomment actuellement le tabac, dont 10,9 % fument des cigarettes. Parmi ceux qui fument des cigarettes, 5,2 % fument six fois ou plus par jour. Les sondages révèlent également que 37,6 % ont commencé à fumer lorsqu’ils avaient entre 12 et 13 ans. En ce qui concerne le sevrage tabagique, 59,8 % des fumeurs actuels ont admis avoir essayé d’arrêter de fumer au cours des 12 derniers mois, mais seulement 11,9 % avaient déjà reçu du soutien d’un programme ou d’un professionnel pour arrêter de fumer.
Le rapport fait également mention d’une légère diminution du pourcentage de fumeurs de cigarettes, passant de 11,9 % en 2008 à 10,9 % en 2016 chez les garçons et les filles. L’OMS recommande la publication d’avertissements picturaux afin d’éduquer les fumeurs sur les effets nocifs du tabac et de décourager les jeunes à commencer à fumer. Le rapport démontre que ces images dissuadent de nombreux élèves de fumer.