Ça plane pour l’entraînement Shirish Narang et son jockey Kevin Ghunowa. Ce duo réalise un début de saison tonitruant avec déjà quatre victoires dans son escarcelle. Après Cash Lord, Blizzard Of Ozz et Captain Matthew une semaine plus tôt, ce fut au tour de Racing For Fun de leur emboîter le pas. Si Shirish Narang reste en embuscade au classement des entraîneurs, Kevin Ghunowa occupe seul la tête au classement des jockeys. Toutefois, le Mauricien manquera les deux prochaines journées, ayant à purger une suspension écopée sur Blizzard Of Ozz lors de la journée inaugurale.
Avec la forme affichée par ses chevaux lors du lever de rideau, l’entraînement Narang et son jockey Kevin Ghunowa se devaient d’être suivis lors de ce deuxième rendez-vous, d’autant que la cravache mauricienne avait décidé de différer sa suspension pour les troisième et quatrième journées respectivement. En effet, avec Mc Naught, Racing For Fun et à un degré moindre Seven Carat, ce tandem avait de belles cartes à abattre. Au final, c’est par l’entremise de Racing For Fun qu’il a pu tirer son épingle du jeu.
Cet alezan avait certes démontré un certain potentiel lors de ses débuts en fin de saison dernière mais avec un surplus de 16kg sur la balance, ce n’était pas gagné d’avance. En outre, il n’avait pas été beaucoup vu à Port Louis. Cependant, cela n’avait pas l’air de préoccuper outre mesure son cavalier qui savait que la classe de son cheval pouvait compenser son probable manque de fitness. « He is a very good horse. The way he did it was very impressive. I had a perfect journey on the rails and turning for home, it was just a question of pressing the button », a soutenu Kevin Ghunowa. Selon le Mauricien, le style dans lequel Racing For Fun s’est imposé laisse à penser que ce coursier est promis à un bel avenir au Champ de Mars. « He definitely has got class et we expect some more wins from him this season.»
« Seven Carat will win this year »
Dans ses déclarations à chaud, Shirish Narang a relaté dans quelles circonstances l’acquisition de Racing For Fun s’est faite. « C’est un cheval qui, à l’origine, avait été importé par le MTC et que Michel Nairac avait choisi. Je l’avais vu en quarantaine lorsqu’il est arrivé. Il m’a tout de suite tapé dans l’oeil. On a fait une offre pour le cheval et on a été très chanceux d’avoir pu l’acquérir. On croyait en chances et il a gagné assez facilement », a déclaré l’entraîneur.
Auparavant, Ghunowa était passé tout proche de la victoire avec Mc Naught dans l’épreuve d’ouverture. « Just as Racing For Fun, we gave him a very good chance as he was breaking from a very good draw. Unfortunately I had to take on Mediterranean Man on my inside in the early stages. I think that cost me the race », a regretté Ghunowa.
La victoire, il la frôla aussi dans l’épreuve de clôture avec Seven Carat qui reprenait la compétition après une longue absence. Le hongre bai de 4 ans n’eut point une course de tout repos mais malgré cela, trouva moyen tenir tête à l’éventuel vainqueur alors qu’il paraissait battu à mi-ligne droite. « He fly-jumped but I managed to secure the lead nonetheless. Turning home, I thought I had it in the bag but as soon as he saw the crowd, he hesitated and stopped. However, when Van Der Scaler passed me, he thought back. He’s still a maiden but he has got a big heart. Definitely he will win this year.»
Passant en revue ses autres montes, Kevin Ghunowa dira que Urbi Et Orbi avait besoin de sa course de rentrée alors qu’il s’attendait à une meilleure prestation de la part de Halabaloo. De Hot Rocket, un pick up ride obtenu du côté de l’entraînement Allet, Ghunowa s’est dit satisfait de sa course dans un champ relativement relevé pour l’alezan.
Leader au classement des jockeys avec 4 victoires au compteur, Kevin Ghunowa sera toutefois contraint de suivre les deux prochaines journées à la télévision, étant suspendu. Mais il n’en fait pas grand cas car, dit-il, cela lui permettra de se maintenir en forme le temps de retrouver ses coursiers fin avril.