La roupie a enregistré une très faible appréciation vis-à-vis d’un panier de devises représentatif de nos échanges commerciaux, en particulier les monnaies de nos principaux partenaires commerciaux. Selon la Banque de Maurice (BoM), le Mauritius Exchange Rate Index (MERI), indice utilisé pour mesurer les mouvements de la roupie par rapport aux devises des pays concernés, est passé de 102,739 points en février 2016 à 102,440 points en mars 2016, toute baisse de l’indice étant synonyme d’appréciation de la monnaie locale. A noter que la roupie est demeurée plutôt stable en février dernier comparativement à janvier.
La BoM publie également un second indice, le MERI-2, qui prend en compte la répartition des monnaies dans les échanges commerciaux aussi bien que dans les revenus touristiques du pays. Cet indice est passé de 101,47 points en février 2016 à 10,367 points en mars 2016.
Le tableau des taux de change moyens publié par la banque indique que pour la période du 1er au 31 mars 2016, le dollar américain est passé de Rs 36,5636 à Rs 35,9956. Contrairement au dollar américain, les autres devises se sont appréciées dans le courant du mois : l’euro (de Rs 39,7731 à Rs 40,7536), la livre sterling (de Rs 50,9266 à Rs 51,6297), le rand sud-africain (de Rs 2,3280 à Rs 2,4315) et le dollar australien (de Rs 26,1856 à Rs 27,6374). En revanche, le yen japonais a connu un léger affaiblissement, passant de Rs 32,6605 à Rs 32,2189.
Par ailleurs, la tendance à la hausse des réserves brutes internationales du pays s’est maintenue le mois dernier, le niveau grimpant à Rs 158,7 milliards (USD 4,5 milliards) par rapport à Rs 157,6 milliards (USD 4,4 milliards) en février 2016. Comparativement à mars 2015, le niveau des réserves brutes internationales a augmenté de Rs 18,3 milliards. S’agissant des réserves brutes de la BoM, le montant s’élevait à Rs 157,1 milliards fin mars contre Rs 156 milliards en février.