Melvin Appiah a parachevé sa domination chez les juniors cette année en s’offrant hier, son troisième trophée en U 19, lors du tournoi national juniors disputé au centre national, Rose-Hill. Agé de 16 ans, il a également accroché le titre en U 17, et le mixte en U 17 en duo avec Anjum Rassoolkhan. Dans le tournoi féminin, les titres ont été plutôt répartis, Sendila Mourat Mandira Lubah et Shania Leung se distinguant en U 15, U 19 et U 17 respectivement.
C’était le dernier tournoi junior de l’année, et Melvin Appiah du haut de ses 1,90 m, ne pouvait le rater. On se souvient qu’il avait réalisé un tour de force en avril en raflant cinq titres sur six lors des championnats nationaux juniors, dont ceux en U 17 et U 19 aux dépens d’Alexandre Bongoût et Andrew Seeruthun.
Hier, il aura confirmé sa mainmise dans ces deux catégories contre ses farouches rivaux. « C’est une belle saison et j’ai remporté les trois tournois juniors (avril, août et décembre) contre les mêmes adversaires », avise le grand badiste de Riviere du Rempart (Vale) et élève au Collège St Esprit (CSE). Bien qu’il devrait évoluer en U 19 l’année prochaine, il a toutes les chances de rester aux commandes. Mais il aura aussi la tâche de « prendre une revanche » aux Championnats d’Afrique Scolaires (Kenya) où le CSE a concédé la défaite 3-0 en finale contre la Namibie samedi d’avant en Afrique du Sud.
En U 17, Melvin Appiah a disposé en demi-finales de Khabir Teeluck 21-19, 21-18 tou comme en U 19, où il l’a emporté 21-10, 21-12. Par contre, Alexandre Bongoût, 14 ans seulement, avait lui davantage à gagner en s’alignant à la fois en U 15 et U 17. S’il s’est imposé 21-14, 21-12 contre Darel Sophie en finale U 15, sa finale perdue contre Appiah en U 17, lui permet quand même de préparer son entrée en U 17 l’année prochaine. « Je suis très satisfait d’être arrivé en finale face à Melvin qui était le favori. Cela me servira de repère pour l’année prochaine », confie le joueur du CSE. Il revient lui aussi des championnats d’Afrique Scolaires à Cape Town.
Pour le reste, on retiendra le doublé du jeune Mayur Bhagirutty, 10 ans, en U 11 et U 13 alors que Sendila Mourat, Shania Leung et Mandira Lubah ont émergé en U 15, U 17 et U 19. Si la championne nationale en titre, Sendila Mourat a confirmé une nouvelle fois sa domination en U 15 aux dépens de Jemimah Leung, la tenante Séphora Martin a concédé la défaite en U 17 face à Shania Leung.