Cinq policiers sont interrogés dans les locaux du CCID depuis ce matin, après que la déposition consignée par la Private Parliamentary Secretary (PPS) Sandhya Boygah contre son époux Yashodar Boygah, pour violence conjugale, a fuité dans la presse.

Ces cinq officiers étaient en service au poste de Rose-Hill durant la déposition. Le CCID soupçonne qu’une photo de la déposition de la PPS a été prise par l’un d’eux et a été remise à une tierce personne.

Leurs téléphones portables et les vidéos des caméras surveillance du poste de police devraient être examinés par les enquêteurs.

Yashodar Boygah sera, lui, interrogé sous peu.