Marie Louis Perrine aux casernes centrales

Me Bernard Marie, avocat de la fonctionnaire Marie Perrine, arrêtée par le Central CID dans le cadre de l’enquête sur le recrutement douteux de 265 General Workers, déclare que sa cliente a nié les accusations portées contre elle.

Cette dernière est en liberté conditionnelle après qu’une accusation provisoire de “forgery” a été retenue contre elle devant le tribunal de Port-Louis durant la semaine. La police l’accuse d’avoir commis des faux en écriture sur certains documents. L’enquête policière suit son cours.