Faadil Choonee fait à nouveau parlé de lui. En effet, un adolescent de 19 ans accuse cet ancien proche du MSM d’« attempt upon chastity ». Une déposition a été enregistrée à son encontre ce lundi 18 mars au poste de police de Grand-Baie.

Dans sa version des faits, il explique avoir fait la connaissance de Faadil Choonee en décembre sur Facebook, ce dernier se présentant à lui comme un conseiller au bureau du Premier ministre et Chairman d’une SME. Faadil Choonee lui aurait fait comprendre qu’il pourrait l’aider à monter son business et, pour cela, lui aurait promis une somme Rs 40 000.

La victime allègue avoir, par la suite, subi des attouchements sexuels à deux reprises. Il souligne que les premiers attouchements remonte au 13 mars, dans la villa de M. Choonee à Flammant Lane, Péreybère. L’adolescent aurait noté par la suite qu’une somme de Rs 1 550 avait disparu de la poche de son pantalon.

Quelques jours plus tard à la plage de la Cuvette, Faadil Choonee aurait à nouveau perpétré des attouchements sexuels sur l’adolescent. Ce dernier relate dans sa déposition que M. Choonee l’aurait forcé à ne pas crier, affirmant détenir un revolver dans la boîte à gant de sa voiture.

Une enquête a été ouverte par la police.

Pour rappel, en 2015, le businessman Faadil Choonee avait été arrêté par la brigade criminelle de Moka pour un cas similaire. Un mécanicien de 18 ans, habitant Vallée-Pitot, aurait porté plainte contre lui. Faadil Choonee avait comparu devant la cour de Moka, où une charge provisoire d’attentat à la pudeur avait été retenue contre lui. Il avait obtenu la liberté conditionnelle contre une caution de Rs 10 000 et une reconnaissance de dettes de Rs 50 000.