Le Cabinet ministériel, qui a pris note ce vendredi de la situation actuelle en ce qui concerne le problème des chenilles légionnaire (“full army worm”) à Rodrigues, a mis en place un comité de crise, présidé par le Commissaire à l’agriculture et composé de plusieurs parties prenantes, dont la Mauritius Revenue Authority, la Mauritius Ports Authority, la Police de L’Environnement, Airport Operation of Rodrigues, Air Mauritius et la Police afin de suivre de près la situation.

Cette initiative fait suite à la visite d’une équipe scientifique mauricienne et des mesures mises en place pour le contrôle effectif de la population des chenilles légionnaire sur l’île.