Les habitants de la Rue Vandermeersch, à Rose-Hill, vivent un véritable enfer depuis le début des travaux du Métro Express dans leur localité. Le problème de pollution sonore a, cette fois, laissé place à une autre difficulté : l’interruption de la fourniture d’eau.

« Les ennuis ont commencé à cause du Metro », fustige Gilbert, 58 ans, un habitant de la localité. « Après le vacarme nocturne de la main d’oeuvre du Métro Express, maintenant on a droit à des coupures d’eau ».

Plusieurs habitants, comme ceux de la rue Malartic et de l’Avenue Swami Sivananda, doivent affronter quotidiennement une irrégularité et une baisse conséquente dans la distribution d’eau.

« Il arrive qu’on reçoit de l’eau seulement 15 à 20 minutes par jour ».

« En plus, il n’y a pas de pression pour remplir les réservoirs d’eau. On doit se réveiller à 4h du matin pour les tâches ménagères, ce qui n’est pas évident », témoigne un trentenaire de la localité.

Les habitants relatent, en outre, que l’eau fournie est quelquefois boueuse. « C’est inacceptable, car nous rencontrons des problèmes de ce genre depuis plus d’un an. Mais avec les travaux du Metro Express, la situation s’est empirée », s’insurgent-ils.

D’autant qu’ils ont assisté impuissant à la destruction de la Promenade Roland Armand, un espace vert qui attirait bon nombre de sportifs.

La rue s’est effondrée après que la CWA y a effectué des travaux

Il nous revient que des opérations de changement de tuyaux, effectuées par la Central Water Authority, ont mené à un effondrement d’une partie de la chaussée, soit à l’intersection de la rue Swami Sivananda et Vandermeesch. « Zot fouy sime, ranz tiyo ek kan zot rearanz sime-là, loto pas lorla li grine kouma disab. Kot nou pe ale dan sa pei-la ? », se demande Gilbert.

Contactée à ce sujet, une source à la CWA a confirmé qu’effectivement « plusieurs quartiers de la région de Beau-Bassin/Rose-Hill, notamment à Vandermeesch et Vuillemain, sont affectés par la distribution d’eau ».

Les tuyaux fragilisés.

Et d’ajouter : « Les contracteurs sont à pied-d’oeuvre pour remplacer des vieux tuyaux. En outre, la machine de « brise-roche », utilisée dans le cadre des travaux du Metro Express, ne facilite pas la tâche des officiers de la CWA. Elle fragilise le sol et les tuyaux. Avec la pression de l’eau, les tuyaux se cassent de nouveau ».

La CWA informe, toutefois, qu’une douzaine de camions citernes et de camions privés ont été déployés pour assurer la distribution d’eau dans la région.

A noter que la CWA remplace des tuyaux dans la région de Vandermeesch. L’ancien tuyau (long de 1.5 km) de la CWA, reliant le rond-point de la CEB à Rose-Hill au rond-point de Beau-Bassin, doit être remplacé « dû à son ancienneté ».

De nouveaux travaux devront débuter demain et s’échelonneront sur deux semaines. Le calvaire des habitants de Vandermeersch perdure.