Les cavaliers ont été à la hauteur de l’édition 2012 du World Dressage Challenge, qui s’est disputé samedi au Club Hippique de Maurice (CHM). C’est le bilan qu’a présenté la Fédération mauricienne de sports équestres (FMSE), lundi, lors d’une conférence de presse à Port-Louis. L’occasion pour les membres de la FMSE de dévoiler le nouveau logo de la fédération.
Pour parler du World Dressage Challenge, les membres de la FMSE se sont appuyés sur les dires des deux juges internationaux, la Française Kathy Amos Jacob et la Russe Alla Subbotina, qui avaient fait le déplacement à Maurice pour l’occasion. « C’est une discipline très stricte. Ce sont les mêmes juges qui officient dans les autres pays », explique Clothilde Jauffret, présidente de la FMSE.
Le concours a réuni 40 participants, « ce qui est le maximum autorisé par la Fédération équestre internationale », a précisé Clothilde Jauffret. Dimanche, les deux juges ont convié les 13 meilleurs cavaliers pour une “clinic”. « Ce genre de clinic permet d’avoir une idée plus précise des capacités des cavaliers. »
Les deux juges ont aussi laissé entendre que Maurice « avait le potentiel, tant avec les cavaliers qu’avec les chevaux », selon la présidente de la FMSE. « Ce qui est un bon point pour nous. »
Parmi les cavaliers qui ont brillé samedi, on notera la performance de Stéphanie Jauffret, qui a été doublement primée en Prix St Georges, le niveau le plus élevé de cette discipline, et en Advanced Class. Elle a utilisé deux chevaux, Lucky Way pour le Prix St Georges et London Del pour l’Advanced Class.
« Il faut savoir que les cavaliers ont laissé une bonne impression sur les deux juges. Nous allons devoir travailler sur des idées de développement pour la discipline. Mais en même temps, ce sera difficile », admet la présidente.
La FMSE se lance également dans une campagne de rebranding. La première marche a donc été de refaire le logo. Il faut dire que l’ancien date de près de 18 ans. « Il était grand temps de le changer », soutient Clothilde Jauffret.
La Fédération équestre a donc fait appel à la firme Capgraph. Le résultat est venu sous la forme d’un design épuré, avec les lettres M, E, S, F en noir. « Ce logo sera surtout utilisé sur un fond blanc. Pour le drapeau mauricien, nous allons utiliser des points de couleurs rouge, bleue, jaune et verte », explique Stéphane Chasteau de Balyon, concepteur du nouveau logo, lui-même un ancien cavalier.
Si la FMSE a décidé de faire appel aux services de l’ancien cavalier, c’est parce qu’il connaît bien la chose équestre. « Son passé de cavalier lui permet d’avoir un feeling par rapport à la chose », explique Clothilde Jauffret.
Le graphiste a aussi précisé que le logo ne devrait pas être considéré comme un phénomène de mode. « Il est appelé à durer dans le temps. Et plus c’est simple, mieux c’est », a-t-il rappelé.
Les cavaliers pourront admirer le nouveau logo dès samedi, avec le concours de saut d’obstacles juniors qui se tiendra au Centre d’équitation du Nord.