Earthwind’nfire, Desert Sheik, Parado, Seneschal  sont les chevaux que nous avions repérés. Earthwind’nfire était quelque peu distancé dans la partie initiale vu qu’il manquait visiblement de compétition, mais il avait réalisé le meilleur chrono pour les derniers 600m.  Desert Sheik avait été condamné à évoluer en one off vu que Liquid Motion avait insisté pour conserver la deuxième place derrière Albert Mooney. Il n’avait pas été en mesure de donner la réplique au favori qui s’était imposé en temps record, mais s’était montré accrocheur pour un podium. À se fier à l’état de sa robe Parado n’était pas fin prêt. Auteur d’un départ quelconque, il avait tranquillement suivi dans la seconde moitié du peloton, mais il avait réalisé une fin de course honorable pour échouer à un peu plus de trois longueurs du vainqueur. Seneschal  donne l’impression qu’il commence à s’acclimater, car il transpirait beaucoup moins à l’heure des présentations. Il s’était rapproché de la tête de la course à partir du poteau des 600m, mais n’avait pas été en mesure de prolonger son effort jusqu’au bout.