La Physically Handicapped Persons Sports Federation (PHYSFED) mise sur la formation des athlètes avant les National Handisports Games 2014 (11 et 12 septembre) à Maurice et les 9es Jeux des îles de l’océan Indien 2015 (du 1er au 8 août) à l’île soeur. C’est ainsi que deux experts en handisport seront dans l’île, dont la Réunionnaise Annie Amacouty, qui conduira un jour de stage le 10 septembre prochain pour aider les athlètes de la PHYSFED à se perfectionner au boccia. L’autre expert devra, lui, être délégué par l’International Tennis Federation (ITF) pour offrir une formation du 4 au 10 décembre prochain.
Annie Amacouty viendra à Maurice avec le comité régional handisportif de la Réunion. Le but est de faire que les athlètes de la PHYSFED soient autonomes en ce qui concerne le boccia tout comme le basketball et le tennis en fauteuil. De plus, ce sport paralympique est adapté même à certains handicaps sévères.
« Le développement de cette discipline au sein de notre fédération est important car il y a des athlètes qui ne peuvent pratiquer que le boccia. Annie Macouty assistera également aux deux jours de compétition des NHG 2014 », fait ressortir Véronique Marisson, présidente de la PHYSFED. Il est à noter que la prochaine Coupe des clubs champions de l’océan Indien aura lieu à l’île soeur.
La PHYSFED ignore cependant l’identité de celui qui conduira le stage de tennis en fauteuil en décembre. Toutefois, la fédération internationale a apporté un grand soutien à la partie locale à travers le Development fund Program établi depuis 2013. La PHYSFED a reçu plusieurs lots d’équipements cette année pour le tennis, tels que des raquettes, des balles, des filets, des fauteuils adaptés, entre autres.
Dans les deux cas, le voyage et l’hébergement des formateurs seront financés par le comité régional handisportif de La Réunion et l’ITF respectivement. En revanche, la PHYSFED se chargera de tous les déplacements à Maurice. « Nous espérons obtenir un soutien de ce côté-ci », conclut Véronique Marisson.