Pompiers en Inde © DESHAKALYAN CHOWDHURY / AFP

Un incendie s’est déclaré jeudi dans une tour d’affaires de 19 étages de la capitale bangladaise Dacca, ont indiqué les autorités, faisant craindre que des employés soient pris au piège des flammes.

« Dix-neuf unités de pompiers travaillent sur place. L’armée de l’air et la marine du Bangladesh ont aussi rejoint le combat contre les flammes », a déclaré Mohammad Russel, un responsable de la salle de contrôle central des pompiers de Dacca. Aucun éventuel bilan humain n’a été fourni.

Les causes de l’incendie n’étaient pas connues. Des images sur les réseaux sociaux montraient des flammes et une fumée noire s’élevant de la façade de l’édifice, sous l’œil inquiet d’une foule de passants rassemblés dans la rue.

Des hélicoptères déchargeaient de l’eau sur la tour en feu. Des employés bloqués dans les étages appelaient à l’aide, selon des images diffusées à la télévision.

« Lorsque j’ai entendu qu’un incendie s’était déclenché dans le bâtiment, je me suis dépêché de sortir », a déclaré à l’AFP Shoikot Rahman, qui travaille dans la tour. « Beaucoup de mes collègues sont toujours coincés au bureau », a-t-il ajouté.

Les incendies et effondrements de bâtiments sont fréquents au Bangladesh, pays pauvre d’Asie du Sud de 160 millions d’habitants, en raison du non-respect fréquent de mesures et normes de sécurité.

Le mois dernier, un incendie a ravagé des immeubles d’habitations de la vieille ville de Dacca où étaient illégalement entreposés des produits chimiques, faisant autour de 70 morts.