La Kyokushinkai Martial Arts Federation (KMAF) a eu un calendrier très étoffé cette année. Le président Aslum Jeewa se dit très satisfait de 2012 et dresse un bilan très positif. « C’était une année chargée en terme d’apprentissage du haut niveau mondial. Moobeen Jeewa et Bilaal Ghanty, deux bons combattants se sont ainsi frottés aux meilleurs en juin dernier lors d’un tournoi international qui s’était tenu au Koweit. Les deux ont donné le maximum face à ces redoutables adversaires. Moobeen Jeewa a terminé dans les huit meilleurs combattants de la catégorie poids lourds », indique le président de la KMAF. Il est à noter qu’une équipe réunionnaise a également participé au Independence Tournament en début d’année. « C’était l’occasion pour les Mauriciens de se frotter aux adeptes de la région. Et ce fut une réussite car les combattants mauriciens allaient terminer victorieux dans les trois catégories au programme », soutient Aslum Jeewa.
Ce dernier a par ailleurs tenu à souligner que le Mauricien Bilaal Ghanty est resté invaincu en 2012, ayant remporté les trois tournois majeurs de la saison. Notons également la visite du Shihan japonais Tanigawa Kou, un des meilleurs de la discipline. « C’est un grand instructeur et un formidable combattant. Il fait également partie de la sélection japonaise qui prendra part à la Coupe du Monde en avril prochain. Les combattants mauriciens ont ainsi pu bénéficier de son expertise axée  sur l’aspect traditionnel du kyokushin (Kihon, Ido & Kata) », fait ressortir Aslum Jeewa. Le fameux Russe, à savoir le sensei Roman Nesterenko était également présent au mois de décembre, lui qui a axé son expertise sur le kumité (combats). « C’est un grand champion. Il possède une méthode très particulière et les combattants en sont sortis grandis », indique Aslum Jeewa.
Ce dernier a tenu à féliciter les jeunes qui montent en puissance et qui ont affiché une belle régularité cette année. Il s’agit de Clyde Lisette, Donovan Lisette, Shubam Jaggoo, Yogesh Boodhonee, Fadil Karrimboccus, Ali Lallmamode et Hasheer Khodabaccus. Les filles ont aussi beaucoup évalué, démontrant qu’elles avaient beaucoup de potentiel. « Elles ne sont toutefois pas encore prêtes pour s’attaquer au Kumité », déclare-t-il. L’objectif de l’année 2013 demeure bien évidemment la Coupe du Monde en Lithuanie.