À quelques jours de la présentation de son nouveau spectacle Lavi zoli ! Lavi Komik !, l’humoriste Yanick Guylène nous parle de l’événement, des risques qu’il encourt en misant aussi gros, et aussi de son art. C’est un jeune homme sûr de lui et convaincu qu’il pratique un humour qui plaît aux Mauriciens qui a répondu aux questions de Scope. Il se livre, en attendant de souffler ses 33 bougies le jour de l’événement.