Le marché historique de La Butte, sous les poutres, a pu être conservé

Les contours du Metro Express se dessinent à Port-Louis. Après l’installation, en janvier, de deux poutres sur pilotis à St-Louis et deux autres, de l’autre côté de l’autoroute M1, La Butte a été le théâtre, mercredi, de travaux de la même ampleur.

Dans cette zone, où le marché historique de La Butte a pu être conservé, des poutres d’un poids de 55 tonnes chacune ont été posées jusqu’aux petites heures de mercredi matin. L’acheminement et le placement de ces structures en béton — nécessitant une planification taillée sur mesure et minutieuse sur cette partie élevée à partir de Montagne des Signaux — s’est heureusement fait sans anicroche, à l’aide de deux grues sur remorque. La pose de ces deux poutres à hauteur de La Butte marque le début de l’installation de 56 girders menant au Caudan Waterfront d’ici mai.

Sur l’ensemble du tracé du Metro Express reliant Rose-Hill à Port-Louis, l’entrepreneur indien, Larsen &Toubro, a prévu un total de 214 girders placées notamment sur le tracé de Rose-Hill à Chebel, St-Louis et Grande-Rivière-Nord-Ouest.