« Si etablir ki finn ena neglizans, pou ena sanksion exanpler », a déclaré le ministre mentor, Anerood Jugnauth, en évoquant le meurtre de Shabneez Mohamud, affaire sur laquelle pèse des soupçons de négligence policière.

A un dîner spécial au Sir Abdool Razack Mohamed Hall, à Phoenix, mardi 17 septembre, le ministre mentor est revenu sur les violences mortelles dont trois femmes ont été victimes récemment.

Anerood Jugnauth a affirmé que son gouvernement est concerné par ce problème, d’où le « renforcement des lois » en ce sens. Le ministre a toutefois reconnu que la police « doit faire son travail ».

Il a également déclaré, face à un parterre d’invités, que l’enquête est en cours concernant les policiers soupçonnés de négligence. « Ena alegasion kot lapolis inn tarde pou azir. Mo konsider sa bien serye. Mo pa pou ena okenn pitie pou dimounn koumsa », a-t-il lancé.