Photo illustration

Un consultant travaillant au ministère des Affaires étrangères s’est rendu à la police jeudi pour faire état de la disparition de sa carte bancaire. Lui seul utilise cette carte, a-t-il dit.

Or, il a appris qu’entre le 14 et le 20 mars, des transactions d’un montant de Rs 52 357 avaient été effectuées au Royaume-Uni. Ce qui laisse ce quinquagénaire perplexe car il était en possession de sa carte à Maurice. Il soupçonne qu’il a été victime d’une escroquerie.

La Cybercrime Unit sera appelée à enquêter sur cette affaire.