Faisant le point sur la performance de la municipalité de Quatre-Bornes sous son mandat, la maire de la Ville des Fleurs a estimé que son bilan 2013 est « plis ki positif ». Et d’étayer ses propos en énumérant les projets réalisés durant l’année écoulée tout en annonçant ceux à venir, à l’instar du marché du quartier de Balance à la Résidence Kennedy.
« Tout swit mo dir zot qui nou bilan plis ki positif ! » s’est d’emblée félicitée Rooma Meetoo. « En plis, sa l’anne la nou pena aukenn deficit budgetaire, contrairement aux annees precedantes », a-t-elle ajouté. Dès sa prise de fonction en janvier 2013, le nouveau conseil a « mesuré les forces et les faiblesses de la municipalité », dit la maire de Quatre-Bornes. Mais aussi « so bann capacité ek so bann limites », ajoutant : « Nou finn reuni bann cadres et noune conne ki beaucoup secteurs dans difficulte. »
C’est ainsi que le nouveau conseil a su que la voirie était « emba laho », a indiqué Rooma Meetoo. D’autant que le ministère des Administrations régionales avait mis fin aux contract des contracteurs privé et embauché 89 éboueurs, non-formés, à la place, a-t-elle expliqué. Et de se féliciter d’avoir pu y « mettre bon ordre » et que « aster la, bann eboueur pe fer zot travay ».
Malgré le fait de n’avoir hérité que de 40% du budget pressenti pour Quatre-Bornes, la nouvelle administration MMM–MSM a présenté 15 projets pour la ville. « Sel municipalite kinn ressi fer sa bann kalite projets la, c’est Quatre Bornes, parski des fevrier, monn découvert ki enn somme de Rs 29 M ti pou retourne ministère. Lerla, vite vite, monn passe au conseil 15 projets ki mo ti pense essentiels pou la ville de Quatre Bornes. Tous bann conseillers finn approuve bann projets la et toute suite bann officiers d’ici inn enclenche bann procedures en mars 2013 pou l’implementation sa 15 projets la », a-t-elle élaboré.
Parmi ces projets, selon la maire : l’achat d’un « dumper », d’un compresseur d’air, d’un climatiseur pour la médiathèque ainsi que des équipements bureautiques, des photocopieuses et des ordinateurs. De même, « avek sitiasyon kaotik dan sekter la sante », la municipalité de Quatre-Bornes a acheté quatre grands camions pour le service de la voirie. « Meme zordi, ena ziss 9 camions ki pe servi alors ki bizin 14 », a-t-elle expliqué. Autre réalisation : la construction de drains et de routes à travers la ville à hauteur de Rs 11 millions. « Nou finn fini fer la mwatie travay ! » s’est-elle félicité.
En décembre 2013, les projets suivants ont été complétés : l’ouverture du Food Court, l’installation d’étagères et d’archives à la Art Gallery, la rénovation des appartements de la Newton House et le traitement de la dalle du centre Nelson Mandela, à Berthaud. D’ici mars 2014, D’autres projets devraient être complétés, à l’instar de l’installation de nouvelles ampoules aux réverbères de la ville, la construction de dix nouveaux abribus, celle du nouveau marché de Candos, et l’éclairage du complexe sportif du Pavillon. Vers juin 2014, les 32 espaces verts de la Ville des Fleurs auront également été aménagés et embellis, et un ascenseur aura été installé dans le complexe municipal de Belle-Rose. « Biento, nous pou signe contrat pou l’achat enn terrain a Balance pou nous 2e marche de quartier », a aussi annoncé Rooma Meetoo.
La maire a également évoqué la prochaine construction d’un nouveau marché « moderne » pour Quatre-Bornes : « Enn bonne nouvel : c’est ki noune fini gagne promesse ki nous bazar moderne pou construire bientot », s’est-elle réjouie.