Une habitante de Quatre-Cocos n’en revient pas. Quelques heures après avoir allaité son bébé d’un mois et demi, elle devait se rendre compte que celui-ci ne bougeait plus dans son berceau lundi vers 7h à son domicile, à Cité Onyx.

Dans sa déposition à la police, cette Supervisor, qui travaille pour une compagnie privée, soutient qu’après avoir allaité son bébé, elle l’a placée dans son berceau. Elle est allée ensuite dans la chambre d’à côté pour se reposer.

Lorsqu’elle est revenue voir son bébé, elle devait constater qu’il ne bougeait plus. Elle a tout de suite transporté son enfant dans une clinique privée pour les premiers soins. Mais il avait déjà rendu l’âme.

Le corps du nourrisson a été remis à la police pour une autopsie à la morgue de l’hôpital Jeetoo. Selon le médecin légiste, le Dr Sudesh Kumar Gungadin, la cause du décès est due à un “sudden infant death syndrome”.

Le corps a été remis à cette habitante de Quatre-Cocos car le décès est dû à une cause naturelle. Celle-ci vit actuellement en concubinage avec un habitant de la localité depuis six mois.