Un dîner-spectacle avec les Komiko sera organisé le mercredi 1er juillet au profit de l’atelier Sa nou Vize à Rose-Belle. L’argent recueilli servira à compléter la construction du centre polyvalent qui accueillera les enfants vulnérables de la localité pour plusieurs activités.
Komiko présentera Fami pa kontan à Rose-Belle, mercredi prochain, 1er juillet, à 19 h Cette soirée sera agrémentée d’un buffet proposé par un chef professionnel et aura pour but de lever des fonds pour le Mouvement Forces Vives Quartier EDC. Cette ONG, qui oeuvre auprès des personnes vulnérables de la localité, gère l’atelier Sa nou vize, engagé à la fois dans l’accompagnement scolaire et l’apprentissage de différentes disciplines artistiques.
Selon Alain Auriant, responsable de l’ONG, il reste encore Rs 200 000 à trouver pour compléter la construction du centre. « Nous avons reçu l’aide de plusieurs sponsors que nous remercions, mais il nous reste quelques petits travaux et l’achat du matériel pour le centre. Komiko a bienveillamment accepté de participer à cette levée de fonds et nous espérons que ceux qui ne peuvent se déplacer en ville pour voir les Komiko vont en profiter. »
Le prix du billet pour le spectacle et pour le buffet est à Rs 350. Les réservations peuvent être faites sur les numéros suivants : 6279553 et 6279490.
Avec la construction de cette salle polyvalente, l’ONG souhaite élargir l’éventail des activités pour les jeunes. « Nous avons déjà établi des contacts avec Joseph Mounawah pour donner des cours de judo, mais, faute de moyens, nous n’avons pu aller de l’avant. Nous espérons pouvoir relancer ce projet pour le bien-être des jeunes de la région. »
Alain Auriant souhaite également que le centre polyvalent puisse servir de lieu pour les différentes formations à l’intention des ONG. « Généralement, les formations sont dispensées dans le centre et c’est parfois compliqué pour ceux qui habitent loin. En le faisant sur une base régionale, peut-être que les personnes concernées pourront mieux en profiter. »
L’ONG, qui existe depuis 2008, encadre actuellement une soixantaine de jeunes pour leur parcours scolaire. Une soixantaine d’autres forment le Rezo Zenn où ils pratiquent la musique et la danse. En parallèle, l’ONG encadre les personnes âgées et organise des activités à leur intention. Des formations en puériculture, notamment, ont été dispensées à l’intention des dames sans emploi. Par ailleurs, l’ONG a permis la rénovation d’une quarantaine de maisons, avec le soutien des autorités concernées et différents sponsors.