Valérie Tabiou-Akplogan fait tourner la mode autour du pagne. Grâce à son imagination débordante, ce tissu, précieux à ses yeux, se transforme en plusieurs formes et styles de vêtements. À travers ses créations, cette femme d’origine africaine réinvente sa culture et espère partager son univers.
Le pagne reste le tissu privilégié des Africains. Tenant une grande place sur le continent, il est porté par hommes, femmes et enfants. Trop longtemps associé à un habit traditionnel, il a eu du mal à se faire une place dans le monde occidental.
Le pagne est un symbole d’appartenance et se porte lors de grands événements de la vie : fiançailles, mariage, baptême… “Il existe une multitude de pagnes. Des styles très variés. La plupart des tissus sont colorés, avec beaucoup d’imprimés. Mais le pagne peut également être simple, brodé ou même décoré”, souligne Valérie S. Tabiou-Akplogan. Les tissus, en coton, sont d’une densité variable d’un pays à l’autre.