Bharun Teeroovengadum a donc succédé à son jeune frère, Kaysee, aux commandes de l’Association mauricienne de volley-ball (AMVB). Et ce, à l’issue de l’Assemblée Générale élective tenue le 27 décembre dernier à l’hôtel Villas Caroline, Flic en Flac. Alors qu’il se remet graduellement d’une opération, le représentant de l’Association Sportive Belle Etoile soutient que le nouveau comité directeur sera institué d’ici le début de la semaine prochaine et que le travail sera alors enclenché.
A 57 ans, celui qui était membre co-opté au niveau du comité directeur sortant compte se lancer à fond dans sa nouvelle mission. «Etre président de la fédération s’avère un devoir et une responsabilité. Je veux être entouré de gens sérieux, et non pas ceux qui veulent mettre des bâtons dans les roues. D’autant que je considère n’avoir ni adversaire, ni ennemi». Bharun Teeroovengadum s’attend donc à un travail d’équipe. « N’importe qui voudra apporter son soutien sera le bienvenu. Nous devrons tous travailler pour le progrès du volley-ball, et non pas défendre les intérêts de clubs particuliers. Nous devrons tous oeuvrer dans la même direction ».
Selon le nouveau président, le calendrier de cette nouvelle saison sera officialisé sous peu. «Nous organiserons un nombre conséquent d’activités, avec en tête d’affiche la tenue de la Coupe des clubs champions de la zone 7 sur notre sol. Tout le monde aura à mettre les bouchées doubles, car la finalité sera d’obtenir des résultats très positifs aux prochains Jeux des îles», souligne-t-il. Pour lui, le sens du devoir devra primer afin de répondre aux attentes de la famille du volley-ball.
Dans un autre ordre d’idées, Bharun Teeroovengadum a voulu éclaircir certaines zones d’ombre qui auraient entouré cette A.G. élective. Notamment sur le fait que cette fonction aurait dû être conduite sous la supervision de la Commission Electorale. «Nous n’avons obtenu aucune correspondance officielle du Ministère de la Jeunesse et des Sports ou de la Commission Electorale dans ce sens. De plus, nous ne sommes en présence d’aucune protestation». Concernant la candidature de Bose Soonarane (Union Sportive Beau Bassin Rose-Hill) qui aurait être obtenue après les délais prévus, il soutient le contraire. «Il m’a contacté personnellement afin de se porter candidat. C’était bien avant la date limite de la soumission des candidatures». Même s’il n’était pas présent au moment de sa désignation comme président, Bharun Teeroovengadum avance qu’il était au courant de la tournure des événements. «Le choix était d’ailleurs unanime», avance-t-il. Toutefois, il ne peut expliquer la présence dans la salle de certaines personnes qui n’avaient rien à voir avec cette élection..Notamment, l’arbitre Rohit Caullychurn et Danielle Roussety, membre du comité directeur sortant. Or, les Tranquebar Black Rangers étaient représentés cette fois par Michael Macaque et non par elle. Il est à noter dans cet ordre d’idées que les membres de la presse n’avaient pas été conviés à cette fonction. «Sous ma présidence, ce ne sera plus le cas», soutient Bharun Teeroovengadum.