Le jour tant attendu ; le jour tant redouté. L’affaire MedPoint, qui a emporté le Premier ministre, Pravind Jugnauth, dans une bataille légale de presqu’une décennie, aborde un nouveau chapitre. Cette après-midi devant le Judicial Committee du Private Council, face à cinq Law Lords, se joue l’avenir du leader du MSM et chef du gouvernement. Et ce, sur base de conflit d’intérêts.

Rétrospective : Vers l’épilogue d’une saga qui aura duré près d’une dizaine d’années

Cette affaire a révélé au fil des années d’innombrables carences de diverses institutions soumises à l’impulsion politique. Mettant à mal inévitablement la démocratie elle-même. De la pression exercée par le ministère de la Santé en vue d’approuver au plus vite l’achat d’une clinique surévaluée. Jusqu’aux tentatives de contrôler voire de se débarrasser du Directeur des poursuites publiques. L’affaire MedPoint a connu et connaît encore une multitude de rebondissements. Comme la condamnation puis l’acquittement de l’héritier Jugnauth.

Révélée en primeur dans les colonnes de Week-End et décrite comme le scandale du siècle par Paul Bérenger, l’affaire MedPoint semble désormais se diriger vers son épilogue. Mais avant de se clore, elle choque à nouveau avec la volte-face controversée de l’ICAC du nominé politique Navin Beekarry, directeur de la commission dite indépendante.

A lire aussi : Questions sur le coût des manœuvres litigieuses de l’ICAC

Les Mauriciens, unanimement, attendent le dénouement de cette affaire. Mais qu’importe ce qui arrivera à Pravind Jugnauth, l’opprobre a déjà été jeté sur l’image de Maurice. L’île devient, en effet, la première nation du Commonwealth à avoir à sa tête un chef de gouvernement sommé de se présenter devant le Conseil privé de la reine. 

Le rendez-vous est donné à 14h30. Les parties concernées ne disposeront que de 255 pour développer leurs arguments.

Tous les nouveaux développements dans cette affaire pourront être suivis sur lemauricien.com, qui a prévu une programmation spéciale à l’occasion, et dans l’édition du Mauricien de ce mardi 15 janvier, disponible cet après-midi.