Un groupe de détenus en détention préventive à la prison de Beau-Bassin s’en est pris aux gardes-chiourmes vers la mi-journée, jeudi 19 mars.

“Si nou pa ti rant a tan, li ti pou enn katastrof”, a déclaré le commissaire des prisons, Vinod Appadoo.

Les faits se sont produits peu après le déjeuner. Les prisonniers contestaient le fait que leurs cas au tribunal ont été renvoyés à cause du Covid-19, avec trois cas confirmés dans l’île.

« Nou fini trap zot ek met zot dan rapor. Sitiasion inn metrize rapidman. Okenn zarm pa finn servi lor personn. Kan nou finn deplwaye, zot tou inn sove. Se bann remand kinn fer dezord”.

Seize officiers ont été blessés lors des altercations. Tous ont été transportés à l’hôpital Jeetoo pour des soins.

Afin de calmer les esprits, plusieurs unités de la police, dont des hélicoptères, des pompiers, la Special Support Unit (SSU), sont venues porter main forte.

Des sanctions seront pris contre ceux ayant participé à cette mutinerie.